Homélie du mercredi 13 juillet

Classé dans : Non classé | 0

Ce mercredi 13 juillet, le Père Jean-Marie fêtait ses 20 d’ordination!

Lors de la messe qu’il a célébré le matin, il nous a donné une belle homélie, que vous pouvez découvrir en pièce jointe, et ci-après.

Gloire à Dieu !

Cette brève lecture d’évangile (Matthieu 11, 25-27) me donne l’opportunité de jeter un regard sur ma vie de prêtre après une vingtaine d’année de ministère. Une marche à la suite du Christ, à l’écoute de la voix du pasteur « Viens et vois ».
Méditant l’évangile de ce jour, je me rends compte que le Dieu que j’ai choisi de servir reste à découvrir. Si la création dit un peu de lui, une vraie rencontre permet de saisir son Amour. Cela se vit un peu comme pour les disciples d’Emmaüs en route dans l’embarras des questionnements, dans les partages des soucis, et aussi dans la méditation en famille de la parole et dans le pain partagé, lieu de révélation du Dieu qui chemine avec nous.
C’est aussi saisir l’Amour de Dieu comme Paul de Tarse, en route vers Damas, qui tombe de toute la hauteur de son orgueil de connaisseur de Dieu et sa loi, pour se laisse envahir par la lumière de Dieu. Et accepter la médiation de la communauté en passant chez Ananie pour être instruit et bénéficier de la prière des frères par l’imposition des mains.
Rencontrer Dieu demande un cœur de pauvre, un cœur de petit. Les pauvres de Yavhé, les anawim, Elisabeth, Zacharie, Anne, Joachim et Marie restent pour nous des exemples.
Pour ma part, la bonté de Dieu, je le saisis de jour en jour car il m’appelle à grandir, à croître à chaque instant dans sa connaissance. Et croitre, c’est comme le grain de blé jeté en terre ; On ne sait comment, mais il pousse… Voilà la bonté de Dieu. Cette bonté de Dieu qui appelle à la louange, à l’action de grâce. A mon ordination, j’ai choisi comme devise « vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement ». La bonté de Dieu ouvre à l’humilité, à l’Esprit d’enfance et de gratitude.
C’est cela qui habite mon cœur en ce jour et qui habite ceux que Dieu touche de plus près. Je pense que cela rejoint la prière de Jésus que nous entendue. : «Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants tu l’as révélé aux tout-petits …»
Gloire à Dieu qui nous adjoint à sa mission malgré nos faiblesses. A son nom toute gloire et tout honneur pour ses merveilles dans nos vies.
Jean-Marie OUEDRAOGO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *