Messe du dimanche 22 août

Classé dans : Non classé | 0

21ème dimanche du temps ordinaire – B
22 août 2021

Bonjour à tous.
Aujourd’hui, nous célébrons le 21ème dimanche du temps ordinaire. La célébration est présidée par Darius Lutende, qui nous quitte pour rejoindre le 1er septembre 2021 la paroisse de Saint-Benoît-d’Herbignac (Herbignac), dont il sera curé.
Entrons dans la célébration en chantant :
Chant d’entrée
Je veux chanter ton amour, Seigneur DEV 169 Couplets 1 et 2
https://www.youtube.com/watch?v=L9gmrWXjHeE

Accueil par le célébrant

Prière pénitentielle (introduite par le célébrant)
Kyrie Messe de la Trinité
https://www.youtube.com/watch?v=HxlQUU8KDZo

Gloire à Dieu
Gloria Messe de la Trinté
https://www.youtube.com/watch?v=ykLVfe0qBYU

Prière d’ouverture : (oraisons nouvelles)
Seigneur notre Dieu, tu nous redis ton appel et le désir que tu as de notre plénitude. Accorde-nous de te choisir aujourd’hui comme au premier jour et de proclamer que notre vie et notre bonheur sont en Jésus Christ. Ecoute en nous la prière de ton Esprit, Dieu fidèle pour les siècles des siècles. Amen.

Liturgie de la Parole :
1ère lecture – Josué (24, 1-2a. 15-17.18b)

En ces jours-là,
Josué réunit toutes les tribus d’Israël à Sichem ;
puis il appela les anciens d’Israël,
avec les chefs, les juges et les scribes ;
ils se présentèrent devant Dieu.
Josué dit alors à tout le peuple :
« S’il ne vous plaît pas de servir le Seigneur,
choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir :
les dieux que vos pères servaient au-delà de l’Euphrate,
ou les dieux des Amorites dont vous habitez le pays.
Moi et les miens, nous voulons servir le Seigneur. »
Le peuple répondit :
« Plutôt mourir que d’abandonner le Seigneur
pour servir d’autres dieux !
C’est le Seigneur notre Dieu
qui nous a fait monter, nous et nos pères,
du pays d’Égypte, cette maison d’esclavage ;
c’est lui qui, sous nos yeux, a accompli tous ces signes
et nous a protégés tout le long du chemin que nous avons parcouru,
chez tous les peuples au milieu desquels nous sommes passés.
Nous aussi, nous voulons servir le Seigneur,
car c’est lui notre Dieu. »

 – Parole du Seigneur.

Psaume 33 (34) (Gouzes)
Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur.
https://www.youtube.com/watch?v=8Oo0GHk2DOk

Je bénirai le Seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !

Le Seigneur regarde les justes,
il écoute, attentif à leurs cris.
Le Seigneur affronte les méchants
pour effacer de la terre leur mémoire.

Malheur sur malheur pour le juste,
mais le Seigneur chaque fois le délivre.
Il veille sur chacun de ses os :
pas un ne sera brisé.

Le mal tuera les méchants ;
ils seront châtiés d’avoir haï le juste.
Le Seigneur rachètera ses serviteurs :
pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge.

2ème lecture – lettre de saint Paul aux Ephésiens (5, 21-32)
Frères,
par respect pour le Christ,
soyez soumis les uns aux autres ;
les femmes, à leur mari, comme au Seigneur Jésus ;
car, pour la femme, le mari est la tête,
tout comme, pour l’Église, le Christ est la tête,
lui qui est le Sauveur de son corps.
Eh bien ! puisque l’Église se soumet au Christ,
qu’il en soit toujours de même pour les femmes
à l’égard de leur mari.

Vous, les hommes, 

aimez votre femme à l’exemple du Christ :
il a aimé l’Église,
il s’est livré lui-même pour elle,
afin de la rendre sainte
en la purifiant par le bain de l’eau baptismale,
accompagné d’une parole ;
il voulait se la présenter à lui-même, cette Église,
resplendissante, sans tache, ni ride, ni rien de tel ;
il la voulait sainte et immaculée.
C’est de la même façon que les maris doivent aimer leur femme :
comme leur propre corps.
Celui qui aime sa femme s’aime soi-même.
Jamais personne n’a méprisé son propre corps :
au contraire, on le nourrit, on en prend soin.

C’est ce que fait le Christ pour l’Église,
parce que nous sommes les membres de son corps.
Comme dit l’Écriture :
À cause de cela,
l’homme quittera son père et sa mère,
il s’attachera à sa femme,
et tous deux ne feront plus qu’un.
Ce mystère est grand :
je le dis en référence au Christ et à l’Église.

– Parole du Seigneur.

Acclamation de l’Evangile (Allélluia 7, Taizé)

Tes paroles, Seigneur, sont esprit et el-les sont vie.
Tu as les paroles de la vie é-ter-nelle
Al-le—lu—————-ia.
Evangile selon saint Jean (6, 60-69)
En ce temps-là,
Jésus avait donné un enseignement
dans la synagogue de Capharnaüm.
Beaucoup de ses disciples, qui avaient entendu, déclarèrent :
« Cette parole est rude !
Qui peut l’entendre ? »
Jésus savait en lui-même
que ses disciples récriminaient à son sujet.
Il leur dit :
« Cela vous scandalise ?
Et quand vous verrez le Fils de l’homme
monter là où il était auparavant !…
C’est l’esprit qui fait vivre,
la chair n’est capable de rien.
Les paroles que je vous ai dites sont esprit
et elles sont vie.
Mais il y en a parmi vous qui ne croient pas. »
Jésus savait en effet depuis le commencement
quels étaient ceux qui ne croyaient pas,
et qui était celui qui le livrerait.
Il ajouta :
« Voilà pourquoi je vous ai dit
que personne ne peut venir à moi
si cela ne lui est pas donné par le Père. »

À partir de ce moment, beaucoup de ses disciples s’en retournèrent 

et cessèrent de l’accompagner.
Alors Jésus dit aux Douze :
« Voulez-vous partir, vous aussi ? »
Simon-Pierre lui répondit :
« Seigneur, à qui irions-nous ?
Tu as les paroles de la vie éternelle.
Quant à nous, nous croyons,
et nous savons que tu es le Saint de Dieu. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Homélie
Profession de foi : Symbole des Apôtres.
Prière universelle
Le célébrant : Par sa parole de vie, le Christ vient redonner espoir à tous les habitants de la terre. A Dieu son Père, confions toutes nos prières.
https://www.youtube.com/watch?v=wa0duIRznAw

Le refrain est chanté une fois au début et une fois à la fin.
 En tout temps, l’Eglise est appelée à se réformer. Avec le pape François, demandons à Dieu qu’elle puise, dans le Saint-Esprit, la force de s’ouvrir toujours plus à la Bonne Nouvelle. Ensemble, prions.
 Les valeurs de l’Evangile peuvent être source d’inspiration pour nos Etats. Demandons à Dieu, pour nos gouvernants, qu’ils puisent dans la Bonne Nouvelle des idées de solidarité. Ensemble, prions.
 Parfois, les paroles du Christ sont difficiles à entendre. Demandons à Dieu, pour ceux qui souffrent, la grâce de persévérer dans la foi, malgré les difficultés de leur chemin. Ensemble, prions.
 Le Christ a les paroles de la vie éternelle. Demandons à Dieu, pour notre communauté réunie en ce lieu, d’être un joyeux témoin des paroles de foi, de vie, d’espérance de la Bonne Nouvelle. Ensemble, prions. R/
Le célébrant : Dieu notre Père, toi qui as envoyé ton Fils semer parmi nous ta parole de feu et de vie, daigne exaucer nos prières. Par Jésus le Christ, notre Seigneur- Amen.
Collecte
Pendant la procession de collecte, un petit groupe chante en polyphonie :
Approchons-nous de la table D 19-30
https://www.youtube.com/watch?v=u9645MqIHYg

Offertoire (le célébrant prononce la prière de préparation des dons à haute voix)
Prières sur les offrandes
Par l’unique sacrifice de la Croix, tu t’es donné, Père très bon, un peuple de fils ; accorde-nous, dans ton Eglise, la grâce de l’unité et de la paix. Par Jésus…- Amen.
Préface
Au choix du célébrant
Sanctus
Sanctus Messe de la Trinité
https://www.youtube.com/watch?v=R1acY_kAaeQ
Prière Eucharistique (au choix du célébrant)
Anamnèse :
Le célébrant ou l’animateur chante : Proclamons le mystère de la foi.
Anamnèse Messe de la Trinité
https://www.youtube.com/watch?v=F5pzejeP1Gg
Notre Père (dit)
Geste de paix (par un signe)
Agneau de Dieu
Agnus Messe de la Trinité
https://www.youtube.com/watch?v=R1acY_kAaeQ
Chant pendant la communion
Vous recevez entre vos mains D 19-63
https://www.youtube.com/watch?v=Lx89K7zSwUE
Prière après la communion (oraisons nouvelles)
Dieu de notre louange, vers qui pourrions-nous aller, sinon vers ton Fils Jésus Christ ? Ses paroles deviennent Esprit de vie pour ceux qui communient à son corps et à son sang. Accorde-nous la liberté d’aller aussi vers notre prochain dans l’attention et l’invention de l’amour. Ainsi, notre vie te bénira, dès maintenant, et pour les siècles des siècles. Amen
Le célébrant peut proposer de confier à la Vierge Marie ses intentions pour la communauté qu’il quitte et celle qu’il va rejoindre, et fait réciter Je vous salue Marie.
Annonces : Prochaine messe à Bongarant le jeudi 2 septembre à 9h00
Bénédiction
Chant final
Rendons gloire à notre Dieu Y 35-33 Couplets 1 et 5
https://www.youtube.com/watch?v=3lpgygl9Uq0
Envoi
Allez dans la paix du Christ !
Nous rendons grâce à Dieu !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *