Messe du Dimanche 4 Juillet 2021 – Envoyé comme un prophète

Classé dans : Non classé | 0

CHANT D’ENTRÉE : Dieu est en attente A 216  (couplets 1 et 2)

 

MOT D’ACCUEIL :

            La parole de Dieu, par qui nous sommes rassemblés aujourd’hui, nous avons à la porter autour de nous, parce qu’elle s’adresse à tous. C’est cela être prophète. Et pourtant, que de difficultés pour la faire entendre ! Ézékiel, qu’on lira dans la première lecture, et Jésus, ont rencontré l’hostilité de leurs contemporains. Saint Paul aussi. Il est, de plus, affronté à une difficulté intérieure, celle de sa propre faiblesse. Il n’est pas facile d’être prophète ! Et pourtant, nous le sommes depuis notre baptême. Demandons à Dieu de nous venir en aide face à notre faiblesse et de pardonner nos limites et nos manquements.

Kyrie : Pardon, je t’ai dit « Non »

Gloire à Dieu : Gloire à Dieu dans le ciel C 242-1

PRIERE D’OUVERTURE :

            Avec une inlassable bonté, Seigneur, veille sur ton Église ; et puisque sans Toi, l’homme s’égare, soutiens-le toujours pour qu’il se détourne du mal et se dirige vers le Salut. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec Toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. AMEN.

Lecture du livre du prophète Ézékiel

En ces jours-là, 
    l’esprit vint en moi 
et me fit tenir debout. 
J’écoutai celui qui me parlait. 
    Il me dit :
« Fils d’homme, je t’envoie vers les fils d’Israël, 
vers une nation rebelle qui s’est révoltée contre moi. 
Jusqu’à ce jour, eux et leurs pères 
se sont soulevés contre moi. 
    Les fils ont le visage dur, 
et le cœur obstiné ; 
c’est à eux que je t’envoie. 
Tu leur diras : 
‘Ainsi parle le Seigneur Dieu…’ 
    Alors, qu’ils écoutent ou qu’ils n’écoutent pas 
– c’est une engeance de rebelles ! – 
ils sauront qu’il y a un prophète au milieu d’eux. »

    – Parole du Seigneur.

 PSAUME :   Psaume 122 (couplets lus)

                        Nos yeux, levés vers le Seigneur, attendent sa pitié.

Vers toi j’ai les yeux levés,
vers toi qui es au ciel,
comme les yeux de l’esclave
vers la main de son maître.

Comme les yeux de la servante
vers la main de sa maîtresse, 
nos yeux, levés vers le Seigneur notre Dieu,
attendent sa pitié.

Pitié pour nous, Seigneur, pitié pour nous :
notre âme est rassasiée de mépris.
C’en est trop, nous sommes rassasiés 
    du rire des satisfaits,
du mépris des orgueilleux !

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères, 
    les révélations que j’ai reçues
sont tellement extraordinaires 
que, pour m’empêcher de me surestimer, 
j’ai reçu dans ma chair une écharde, 
un envoyé de Satan qui est là pour me gifler, 
pour empêcher que je me surestime. 
    Par trois fois, 
j’ai prié le Seigneur de l’écarter de moi. 
    Mais il m’a déclaré : 
« Ma grâce te suffit, 
car ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse. » 
C’est donc très volontiers que je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses, 
afin que la puissance du Christ fasse en moi sa demeure. 
    C’est pourquoi j’accepte de grand cœur pour le Christ 
les faiblesses, les insultes, les contraintes, 
les persécutions et les situations angoissantes. 
Car, lorsque je suis faible, 
c’est alors que je suis fort.

    – Parole du Seigneur.

Acclamation Évangile : Alléluia (messe celtique)  AL 72-17

Lecteur :                  L’Esprit du Seigneur est sur moi :

                                   Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres.

Reprise :

EVANGILE : (Mc 6, 1-6)

Alléluia. Alléluia.
L’Esprit du Seigneur est sur moi :                                                
il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres.
Alléluia.   (Lc 4, 18ac)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

    En ce temps-là,
    Jésus se rendit dans son lieu d’origine, 
et ses disciples le suivirent. 
    Le jour du sabbat, 
il se mit à enseigner dans la synagogue. 
De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : 
« D’où cela lui vient-il ? 
Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, 
et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? 
    N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, 
et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? 
Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » 
Et ils étaient profondément choqués à son sujet. 
    Jésus leur disait : 
« Un prophète n’est méprisé que dans son pays, 
sa parenté et sa maison. » 
    Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ; 
il guérit seulement quelques malades 
en leur imposant les mains. 
    Et il s’étonna de leur manque de foi. 
Alors, Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant.

    – Acclamons la Parole de Dieu.

 

HOMELIE :

 

CREDO Je crois en Dieu le Père A 248

PRIERE UNIVERSELLE : Messe celtique AL 72-17

Introduction par le célébrant :

Nous nous tournons avec confiance vers le Dieu d’amour, Père, Fils, Esprit Saint pour lui présenter les prières de son peuple.

Refrain :       Père, écoute nos prières, entends nos voix monter vers Toi.

                        Père, envoie-nous ton Esprit, pour nous guider dans notre vie.

Lecteur :      « Fils d’homme, va,  je t’envoie ! »

                       Comme le peuple que le prophète Ézékiel nous présente, nous sommes parfois repliés sur nos certitudes, nos habitudes, nos pouvoirs et nous ne faisons pas confiance à tous ceux qui voudraient prendre leur place au sein de ton peuple. Seigneur, nous te prions pour tous les baptisés, laïcs, consacrés, ordonnés, afin qu’ils portent les mots que tu leur inspires pour bâtir l’Église afin qu’elle reste attentive au monde d’aujourd’hui.

Silence :

Lecteur :      « Fils d’homme, va,  je t’envoie !  »

                       Ces dernières semaines, des hommes et des femmes qui aspirent à conduire le destin de nos départements et de nos régions ont silloné nos territoires pour nous convaincre. Seigneur, nous te prions pour tous les élus, les gouvernants, les responsables des pouvoirs publics, afin qu’inspirés par ta sagesse et ta justice, ils se fassent les fidèles porte-parole des hommes qu’ils représentent.

Silence :

Lecteur :      « Fils d’homme, va,  je t’envoie ! »

                       Dans beaucoup d’endroits du monde des hommes, des femmes, des enfants sont méprisés, persécutés, écartés des lieux de décision à cause de leur foi et des engagements qui en découlent. Seigneur, nous te prions pour tous les croyants afin que ton Esprit leur donne force et courage pour vivre et témoigner dans ce monde avec dignité, sérénité et confiance en tes paroles.

Silence :

Lecteur :       « Fils d’homme, va,  je t’envoie ! »

                        Notre paroisse vit des périodes de changement et de nouveaux visages sont appelés à prendre en charge notre communauté et celle d’Orvault. Seigneur, nous te prions pour ces nouveaux acteurs de la vie paroissiale et pour ceux que tes paroles n’ont pas encore inspirés afin que ton Esprit leur donne charité et désir d’unité pour agir pleinement selon les mots que tu leur dis.

Refrain :       Père, écoute nos prières, entends nos voix monter vers Toi.

                        Père, envoie-nous ton Esprit, pour nous guider dans notre vie.

Conclusion par le célébrant :

            Ô Père, tu nous envoies comme des prophètes au service de ta Parole et de nos frères.

            Pour cela, tu nous dis que ta grâce suffit.

            Ne nous refuse pas cette grâce et entends nos prières.

            Nous te le demandons, par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

OFFERTOIRE : Fils d’homme (Gambarelli/Kempf) T 133 d’après Ézékiel 2, 1-5

PRIERE SUR LES OFFRANDES :

                        Puissions-nous être purifiés, Seigneur, par l’offrande qui t’est consacrée ;

                        qu’elle nous conduise, jour après jour, au Royaume où nous vivrons avec toi.

                        Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. AMEN.

PRIERE EUCHARISTIQUE :

SANCTUS : (messe celtique)  AL 72-17

ANAMNESE : Christ est venu C 99

Célébrant : Que la parole de Jésus, accueillie dans la foi, fasse naître en notre cœur les mots de la prière qu’il nous a apprise…

NOTRE PERE : dit

AGNEAU DE DIEU : (messe celtique)  AL 72-17

COMMUNION : Comme lui

PRIERE APRES LA COMMUNION :

            Comblés d’un si grand bien, nous te supplions Seigneur,

            fais que nous en retirions des fruits pour notre salut

            et que jamais nous ne cessions de chanter ta louange.

            Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

ANNONCES :

  1. Lundi 5 juillet, demain, de 20h30 à 21h30 : prière de louange à la Vicairerie.
  2. Il n’y aura pas de messe le mardi cet été.
  3. Jeudi prochain à 9h00 : messe à Bongarant.
  4. Le bulletin paroissial de Sautron et celui d’Orvault pour cet été sont disponibles aux sorties de l’église.

BÉNÉDICTION FINALE :

            Que le Père très aimant vous garde dans sa paix. Amen.

            Que le Christ notre Seigneur vous accorde sa grâce. Amen.

            Que l’Esprit Saint nous accompagne toute cette semaine. Amen.

            Et que Dieu tout puissant nous bénisse, le Père, le Fils et le Saint Esprit. Amen.

            Allons dans la paix du Christ. Nous rendons grâce à Dieu.

Animateur :

            Seigneur, nous allons vivre cette période estivale, ici ou sur nos lieux de vacances.

            Que ta grâce nous fortifie dans ces temps où nous espérons goûter au repos,

            trouver des instants de bonheur dans une nature toujours à découvrir et à protéger,

            être satisfaits des joies simples de chaque jour,

            sans pour autant nous détourner de ce que ton amour nous inspire.

            Garde-nous toujours joyeux d’annoncer tes merveilles aux hommes.

CHANT D’ENVOI : Jubilez, criez de joie (couplets 3 et 4)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *