Messe du Dimanche 27 juin 2021 – Baptême de Manon, Antonin et Joseph

Classé dans : Non classé | 0

ANIMATEUR   Bonjour à tous. Aujourd’hui, en premier de l’été, nous accueillons ANTONIN, MANON, JOSEPH, qui seront baptisées. Nous nous levons et chantons :

CHANT D’ENTREE : Venez chantons notre Dieu. Couplets 1 et 2

ACCUEIL PAR LE PERE JEAN-MARIE

Le Seigneur soit avec vous…

Frères et sœurs,

C’est le désir des parents de ANTONIN, MANON, JOSEPH, qui vont recevoir le sacrement de baptême pendant cette messe. Nous les écoutons, ils expriment ce qu’ils demandent chacun pour leur enfant :

Intervention des parents de ANTONIN, MANON, JOSEPH,

(les parents s’avancent devant l’autel)

LE CELEBRANT

Vous demandez le baptême pour votre enfant, vous devrez les éduquer dans la foi et leur apprendre à garder les commandements, pour qu’ils aiment Dieu et leur prochain comme le Christ nous l’a enseigné. Et vous qui avez accepté d’être les parrains et marraines, vous devrez aider ses parents à exercer leur responsabilité.

ANTONIN, MANON, JOSEPH, la communauté chrétienne vous accueille avec joie. En son nom, je vous marque du signe de la croix, le signe du Christ, notre Sauveur.

Et vous, les parents, parrains et marraines, vous les marquerez après moi du même signe. Et nous tous, nous traçons sur nous-mêmes le signe de la croix : AU NOM DU PERE….

Chantons ensemble la gloire de Dieu qui se donne aujourd’hui de nouveaux enfants :

GLORIATAIZE 

Refrain :

Gloria, gloria, in excelsis Deo,

Gloria, gloria, Alléluia, alléluia.

Gloire à Dieu au plus haut des cieux… (proclamé)

Refrain :

Gloria, gloria, in excelsis Deo,

Gloria, gloria, Alléluia, alléluia.

PRIERE D’OUVERTURE  

1ère LECTURE : Livre de la Sagesse : 1, 13-15 ; 2, 23-24

PREMIÈRE LECTURE

« C’est par la jalousie du diable que la mort est entrée dans le monde » (Sg 1, 13-15 ; 2, 23-24)

Lecture du livre de la Sagesse

Dieu n’a pas fait la mort,

il ne se réjouit pas de voir mourir les êtres vivants.

Il les a tous créés pour qu’ils subsistent ;

ce qui naît dans le monde est porteur de vie :

on n’y trouve pas de poison qui fasse mourir.

La puissance de la Mort ne règne pas sur la terre,

car la justice est immortelle.

Dieu a créé l’homme pour l’incorruptibilité,

il a fait de lui une image de sa propre identité.

C’est par la jalousie du diable

que la mort est entrée dans le monde ;

ils en font l’expérience,

ceux qui prennent parti pour lui.

– Parole du Seigneur.

PSAUME

(29 (30), 2.4, 5-6ab, 6cd.12, 13)

Refrain :

Je t´exalte, ô Roi mon Dieu,

Je bénis ton Nom à jamais,

Je veux te bénir chaque jour,

Louer ton Nom toujours et à jamais !

Je t’exalte, Seigneur : tu m’as relevé,

tu m’épargnes les rires de l’ennemi.

Seigneur, tu m’as fait remonter de l’abîme

et revivre quand je descendais à la fosse.

Fêtez le Seigneur, vous, ses fidèles,

rendez grâce en rappelant son nom très saint.

Sa colère ne dure qu’un instant,

sa bonté, toute la vie.

Avec le soir, viennent les larmes,

mais au matin, les cris de joie.

Tu as changé mon deuil en une danse,

mes habits funèbres en parure de joie.

Que mon cœur ne se taise pas,

qu’il soit en fête pour toi,

et que sans fin, Seigneur, mon Dieu,

je te rende grâce !

DEUXIÈME LECTURE

« Ce que vous avez en abondance comblera les besoins des frères pauvres » (2Co 8, 7.9.13-15)

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,

puisque vous avez tout en abondance,

la foi, la Parole, la connaissance de Dieu,

toute sorte d’empressement et l’amour qui vous vient de nous,

qu’il y ait aussi abondance dans votre don généreux !

Vous connaissez en effet le don généreux

de notre Seigneur Jésus Christ :

lui qui est riche, il s’est fait pauvre à cause de vous,

pour que vous deveniez riches par sa pauvreté.

Il ne s’agit pas de vous mettre dans la gêne

en soulageant les autres,

il s’agit d’égalité.

Dans la circonstance présente,

ce que vous avez en abondance comblera leurs besoins,

afin que, réciproquement, ce qu’ils ont en abondance

puisse combler vos besoins,

et cela fera l’égalité,

comme dit l’Écriture à propos de la manne :

Celui qui en avait ramassé beaucoup

n’eut rien de trop,

celui qui en avait ramassé peu

ne manqua de rien.

– Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

« Jeune fille, je te le dis, lève-toi ! » (Mc 5, 21-43)

ALLELUIA 

« Notre Sauveur, Jésus-Christ, a détruit la mort ; il a fait resplendir la vie par l’Evangile. »

ALLELUIA

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,

Jésus regagna en barque l’autre rive,

et une grande foule s’assembla autour de lui.

Il était au bord de la mer.

Arrive un des chefs de synagogue, nommé Jaïre.

Voyant Jésus, il tombe à ses pieds

et le supplie instamment :

« Ma fille, encore si jeune, est à la dernière extrémité.

Viens lui imposer les mains

pour qu’elle soit sauvée et qu’elle vive. »

Jésus partit avec lui,

et la foule qui le suivait

était si nombreuse qu’elle l’écrasait.

Or, une femme, qui avait des pertes de sang depuis douze ans…

– elle avait beaucoup souffert

du traitement de nombreux médecins,

et elle avait dépensé tous ses biens

sans avoir la moindre amélioration ;

au contraire, son état avait plutôt empiré –

… cette femme donc, ayant appris ce qu’on disait de Jésus,

vint par-derrière dans la foule et toucha son vêtement.

Elle se disait en effet :

« Si je parviens à toucher seulement son vêtement,

je serai sauvée. »

À l’instant, l’hémorragie s’arrêta,

et elle ressentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal.

Aussitôt Jésus se rendit compte qu’une force était sortie de lui.

Il se retourna dans la foule, et il demandait :

« Qui a touché mes vêtements ? »

Ses disciples lui répondirent :

« Tu vois bien la foule qui t’écrase,

et tu demandes : “Qui m’a touché ?” »

Mais lui regardait tout autour

pour voir celle qui avait fait cela.

Alors la femme, saisie de crainte et toute tremblante,

sachant ce qui lui était arrivé,

vint se jeter à ses pieds et lui dit toute la vérité.

Jésus lui dit alors :

« Ma fille, ta foi t’a sauvée.

Va en paix et sois guérie de ton mal. »

Comme il parlait encore, des gens arrivent de la maison de Jaïre,

le chef de synagogue, pour dire à celui-ci :

« Ta fille vient de mourir.

À quoi bon déranger encore le Maître ? »

Jésus, surprenant ces mots,

dit au chef de synagogue :

« Ne crains pas, crois seulement. »

Il ne laissa personne l’accompagner,

sauf Pierre, Jacques, et Jean, le frère de Jacques.

Ils arrivent à la maison du chef de synagogue.

Jésus voit l’agitation,

et des gens qui pleurent et poussent de grands cris.

Il entre et leur dit :

« Pourquoi cette agitation et ces pleurs ?

L’enfant n’est pas morte : elle dort. »

Mais on se moquait de lui.

Alors il met tout le monde dehors,

prend avec lui le père et la mère de l’enfant,

et ceux qui étaient avec lui ;

puis il pénètre là où reposait l’enfant.

Il saisit la main de l’enfant, et lui dit :

« Talitha koum »,

ce qui signifie :

« Jeune fille, je te le dis, lève-toi! »

Aussitôt la jeune fille se leva et se mit à marcher

– elle avait en effet douze ans.

Ils furent frappés d’une grande stupeur.

Et Jésus leur ordonna fermement

de ne le faire savoir à personne ;

puis il leur dit de la faire manger.

– Acclamons la Parole de Dieu.

HOMELIE  (Loïc)

BAPTEMES

(le célébrant invite les parents, parrains et marraines à s’avancer devant l’autel)

PRIERE DE DELIVRANCE

Maintenant Dieu notre Père va donner un signe de son amour à ANTONIN, MANON et JOSEPH ; il va leur accorder la force de lutter pour aimer ; prions pour eux :

Dieu éternel et tout puissant, tu as envoyé ton Fils dans le monde

pour nous délivrer du pouvoir de Satan, l’esprit du mal,

et pour que l’homme, arraché aux ténèbres, soit introduit dans ton Royaume de lumière.

Nous te supplions pour ces petits enfants :

qu’ils soient rachetés du péché originel, qu’ils resplendissent de ta présence,

et que l’Esprit Saint habite en eux. Par Jésus…Amen

IMPOSITION DE LA MAIN

ANTONIN, MANON, JOSEPH, que Jésus Christ, notre Sauveur, vous donne sa force, lui qui règne pour les siècles des siècles.

BENEDICTION DE L’EAU      Une personne vient verser l’eau dans le baptistère

Père infiniment bon, par le Baptême,

tu fais jaillir en nous la vie des enfants de Dieu

Tu rassembles en ton Fils Jésus Christ, tous ceux qui sont baptisés dans l’eau et l’Esprit Saint pour qu’ils deviennent un seul peuple.

Tu répands ton Esprit Saint d’amour en nos cœurs

pour nous rendre libres et nous faire goûter la paix de ton royaume.

Tu choisis les baptisés pour qu’ils deviennent, dans le monde,

l’Evangile du Christ. 

C’est Toi qui appelles ANTONIN, MANON, JOSEPH, aujourd’hui pour être baptisés dans la Foi de l’Eglise.

Nous te le demandons : bénis ( + ) maintenant cette eau où ils vont renaître pour vivre toujours de ta vie. Par Jésus le Christ, notre Seigneur.

PROFESSION DE FOI

Maintenant je m’adresse à vous, parents, parrains et marraines. Par le sacrement du baptême, les enfants que vous présentez vont recevoir une vie nouvelle. Mais cette vie de Dieu rencontrera bien des obstacles. Pour lutter contre le péché et pour grandir dans la foi, elles auront besoin de vous.

Je vous invite donc, en vous rappelant que vous êtes vous-mêmes baptisés, à rejeter le péché et à proclamer la foi de l’Eglise.

  • Pour vivre dans la liberté des enfants de Dieu, rejetez-vous le péché ?

Parents, parrains et marraines : Je le rejette

  • Croyez-vous en Dieu, le Père tout puissant, créateur du ciel et de la terre ?

Parents, parrains et marraines : Je crois

  • Croyez-vous en Jésus Christ, son Fils unique notre Seigneur, qui est né de la Vierge Marie, a souffert la passion, a été enseveli, est ressuscité d’entre les morts, et qui est assis à la droite du Père

Parents, parrains et marraines : Je crois

  • Croyez-vous en l’Esprit Saint, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, au pardon des péchés, à la résurrection de la chair, et à la vie éternelle ?

Parents, parrains et marraines : Je crois

Tous : Je crois en Dieu, le Père tout puissant, … (Symbole des Apôtres)

RITE DE L’EAU

Le prêtre verse l’eau par trois fois sur la tête de l’enfant en disant chaque fois :

(ANTONIN), (MANON), (JOSEPH),

Je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit

Après chaque baptême, refrain (N 507) (soit trois fois)

Tu es devenu enfant de Dieu et sœur de Jésus, alléluia,

Aujourd’hui l’Esprit repose en toi, et chante alléluia.

L’ONCTION

Maintenant, je vais vous marquer avec l’huile sainte qu’on appelle le Saint Chrême. Comme l’huile qui imprègne tout ce qu’elle touche, l’Esprit Saint t’imprègne et te marque à jamais.

ANTONIN, MANON, JOSEPH,

Vous  êtes maintenant baptisés :

Dieu notre Père t’a libéré du péché et t’a fait renaître de l’eau et de l’Esprit Saint. Désormais vous  faites partie de son peuple, vous êtes membre du Corps du Christ.

 Dieu vous  marque de l’huile du salut afin que vous  demeurez dans le Christ pour la vie éternelle.  Tous : Amen

RITE DU VETEMENT BLANC

 ANTONIN, MANON, JOSEPH,

Vous êtes chacun une création nouvelle dans le Christ, vous avez revêtu le Christ.

L’écharpe blanche que vous allez recevoir maintenant en est le signe.

Que vos parents et vos amis vous aident, par leur parole et leur exemple, à garder toujours intacte votre dignité d’enfant de Dieu !

(L’écharpe est remise aux marraines par un membre de l’équipe baptême)

RITE DE LA LUMIERE

Le grand cierge de Pâques qui brûle devant vous signifie Jésus Ressuscité, Lumière du monde, cette lumière qui vous rappellera que vous voulez vivre dans la lumière de Jésus.

Une personne de l’équipe de baptême remet la lumière aux parrains de ANTONIN, MANON, JOSEPH, ils devront aider leur filleul à vivre en enfant de lumière et à demeurer fidèles à la foi de leur baptême.

Pour ANTONIN, MANON, JOSEPH, rendons grâce et chantons notre joie :

Je t´exalte, ô Roi mon Dieu,

Je bénis ton Nom à jamais,

Je veux te bénir chaque jour,

Louer ton Nom toujours et à jamais !

PRIERE UNIVERSELLE

 Accueille au creux de tes mains, la prière de tes enfants.

Intentions :

1)      Le virus COVID-19 et ses mutants continuent à tuer des personnes de part le monde, surtout dans les pays les plus pauvres.

Pour que malgré nos propres inquiétudes nous n’oublions pas nos frères lointains et démunis face à la maladie,

Prions le Seigneur.

2)      Le conflit entre les Israéliens et les Palestiniens n’en finit pas.

Pour que, dans cette région du monde, qui a vu vivre le Seigneur Jésus, la paix revienne, pour que les peuples qui y vivent se comprennent et bâtissent ensemble leur avenir,

Prions le Seigneur.

3)      Pour notre Eglise de Sautron, pour que à travers les changements que nous vivons en ce moment dans son organisation, nous restions ferme dans la foi, actifs dans la charité et que nous continuions à témoigner à tous de l’Espérance qui nous est donnée,

Prions le Seigneur.

CONCLUSION PAR LE CELEBRANT :

OFFERTOIRE  (musique : Orgue et flûte – air : « C’est par ta grâce »)

 PRIERE SUR LES OFFRANDES 

 PRIERE EUCHARISTIQUE :

SANCTUS Messe du Peuple de Dieu

ANAMNESE : Messe du Peuple de Dieu

NOTRE PERE 

AGNEAU DE DIEU : Messe du Peuple de Dieu

COMMUNION : Je vous ai choisis

PRIERE APRES LA COMMUNION 

ANNONCES

1.      Lundi 28 juin, demain, de 20h30 à 21h30 : prière de louange à la Vicairerie (et non plus à l’église).

2.      Mardi prochain de 9h00 à 10h00 : il n’y aura pas de messe, mais un temps de lecture de la Parole et d’Adoration Eucharistique, dans cette église.

3.      Si vous souhaitez participer au cadeau fait au Père Darius à l’occasion de son départ, une enveloppe est à votre disposition au presbytère.

4.      Le dernier bulletin paroissial est disponible aux sorties de l’église.

5.      N’hésitez pas à consulter le site internet de la paroisse, pour vous tenir informé de la vie de la paroisse. Vous pourrez y relire les textes de la messe, écouter les chants et méditer l’homélie de notre diacre Loïc.

ENVOI

CHANT FINAL : Proclamez que le Seigneur est bon. Couplets 1 et 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *