Messe du Dimanche 30 Mai 2021 – Sainte Trinité

Classé dans : Non classé | 0

Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit.

CHANT D’ENTRÉE : Venez chantons notre Dieu (couplets 3 et 6)

 

MOT D’ACCUEIL : sur fond musical et avant l’invitation au signe de croix le célébrant ou un lecteur (ou 3), en voix off, lit le texte de Jean Debruynne.

« Au nom du Père, la main sur le front, je voudrais écrire Dieu sur tous mes rêves.

Je voudrais marquer Dieu sur toutes mes idées.

Je voudrais que la main de Dieu soit sur toutes mes pensées.

Au nom du Fils, la main sur le cœur, je voudrais dire Dieu.

Je voudrais chanter Dieu avec tous les mots de mon amour.

Je voudrais planter Dieu dans tous les jardins de ma tendresse.

Au nom du Saint Esprit, la main qui fait la traversée

et le voyage depuis l’épaule jusqu’à l’autre épaule,

je voudrais écrire Dieu sur tout moi-même.

Je voudrais m’habiller de Dieu de haut en bas et d’une épaule à l’autre.

Je voudrais que le grand vent de l’Esprit souffle d’une épaule à l’autre,

d’un bout du monde à l’autre jusqu’aux extrémités de la terre. »

            Le célébrant conclut l’invitation : « Habillons-nous de Dieu du haut en bas. » et traçons lentement sur nous en ayant conscience du geste que l’on pose sur soi, « Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit ». La grâce de Jésus notre Seigneur, l’amour de Dieu le Père, et la communion de l’Esprit Saint soient toujours avec vous.

            Le Dieu auquel nous croyons n’est pas n’importe quel Dieu. C’est le Dieu d’amour qui se manifeste dans sa relation entre le Père et le Fils, relation tellement intense qu’elle constitue elle-même une Personne, et c’est à cette communion du Père, du Fils et de l’Esprit que nous osons nous présenter comme pécheurs, pécheurs aimés et pardonnés.

Kyrie : Seigneur, j’accueille ton pardon G 25-52

Gloire à Dieu : Gloire à Dieu Seigneur des univers A 217

PRIERE D’OUVERTURE :

            Dieu notre Père, tu as envoyé dans le monde ta Parole de vérité et ton Esprit de sainteté pour révéler aux hommes ton admirable mystère ; donne-nous de progresser dans la vraie foi en reconnaissant la gloire de l’éternelle Trinité, en adorant son Unité toute puissante. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec Toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. AMEN.

Introduction aux lectures :

            Déjà le premier Testament affirmait que « C’est le Seigneur qui est Dieu, et il n’y en a pas d’autres », tandis que Paul et Matthieu nous présentent un Dieu unique qui se dit en trois personnes.

1ère LECTURE : lecture du livre du Deutéronome (Dt 4, 32-34. 39-40)

« C’est le Seigneur qui est Dieu, là-haut dans le ciel comme ici-bas sur la terre ; il n’y en a pas d’autre »

Lecture du livre du Deutéronome

Moïse disait au peuple :
« Interroge donc les temps anciens qui t’ont précédé,
depuis le jour où Dieu créa l’homme sur la terre :
d’un bout du monde à l’autre,
est-il arrivé quelque chose d’aussi grand,
a-t-on jamais connu rien de pareil ?
Est-il un peuple qui ait entendu comme toi
la voix de Dieu parlant du milieu du feu,
et qui soit resté en vie ?
Est-il un dieu qui ait entrepris de se choisir une nation,
de venir la prendre au milieu d’une autre,
à travers des épreuves, des signes, des prodiges et des combats,
à main forte et à bras étendu,
et par des exploits terrifiants
– comme tu as vu le Seigneur ton Dieu
le faire pour toi en Égypte ?
Sache donc aujourd’hui, et médite cela en ton cœur :
c’est le Seigneur qui est Dieu,
là-haut dans le ciel comme ici-bas sur la terre ;
il n’y en a pas d’autre.
Tu garderas les décrets et les commandements du Seigneur
que je te donne aujourd’hui,
afin d’avoir, toi et tes fils, bonheur et longue vie
sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu, tous les jours. »

– Parole du Seigneur.

PSAUME :   Psaume 32 (couplets lus)

(32 (33), 4-5, 6.9, 18-19, 20.22)

Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu.

R/ Heureux le peuple
dont le Seigneur est le Dieu.

Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
il est fidèle en tout ce qu’il fait.
Il aime le bon droit et la justice ;
la terre est remplie de son amour.

Le Seigneur a fait les cieux par sa parole,
l’univers, par le souffle de sa bouche.
Il parla, et ce qu’il dit exista ;
il commanda, et ce qu’il dit survint.

Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.

Nous attendons notre vie du Seigneur :
il est pour nous un appui, un bouclier.
Que ton amour, Seigneur, soit sur nous
comme notre espoir est en toi !

 

DEUXIÈME LECTURE

«Vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils; en lui nous crions“Abba !”, Père!»

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains

Frères,
tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu,
ceux-là sont fils de Dieu.
Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves
et vous ramène à la peur ;
mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ;
et c’est en lui que nous crions « Abba ! »,
c’est-à-dire : Père !
C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui atteste à notre esprit
que nous sommes enfants de Dieu.
Puisque nous sommes ses enfants,
nous sommes aussi ses héritiers :
héritiers de Dieu,
héritiers avec le Christ,
si du moins nous souffrons avec lui
pour être avec lui dans la gloire.

– Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

Acclamation Évangile : Alléluia irlandais (louez Dieu tous les peuples)

Lecteur :                 Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit

                                   au Dieu qui est, qui était et qui vient !

EVANGILE : (Mt 28, 16-20)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
les onze disciples s’en allèrent en Galilée,
à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre.
Quand ils le virent, ils se prosternèrent,
mais certains eurent des doutes.
Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles :
« Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre.
Allez ! De toutes les nations faites des disciples :
baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit,
apprenez-leur à observer
tout ce que je vous ai commandé.
Et moi, je suis avec vous
tous les jours jusqu’à la fin du monde. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

HOMELIE :

 

CREDO :  symbole de Nicée

PRIERE UNIVERSELLE : Messe Gloire à ton nom

Introduction par le célébrant :

Nous nous tournons avec confiance vers le Dieu d’amour, Père, Fils, Esprit Saint.

Lecteurs :

Refrain :     Seigneur, exauce-nous. (reprise par l’assemblée)

                        de cœur à cœur avec tous nos frères.

                        Seigneur, éclaire-nous. (reprise par l’assemblée)

Lecteur :    « Allez, de toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. »

                       Notre communauté paroissiale est rassemblée pour te fêter, toi le Dieu trois fois saint. Elle est consciente que tu l’appelles à vivre la mission que ton Fils lui a confiée de porter ta joie au monde. Seigneur, envoie sur nous ton Esprit pour qu’il nous anime et nous pousse à témoigner de l’Évangile. Seigneur, nous te prions.

Silence :

Lecteur :     « Et moi je suis avec vous jusqu’à la fin du monde. »

                       L’Église se construit pas à pas dans sa diversité, et tu sais Seigneur combien nous sommes fragiles et faibles pour ouvrir grand notre coeur. Envoie sur nous ton Esprit pour nous guider et cheminer vers l’unité pour réussir le regroupement des paroisses voulu par notre diocèse et vivre l’unité dans le respect de nos différences. Seigneur, nous te prions.

Silence :

Lecteur :    « Que ton amour soit sur nous comme notre espoir est en toi. »

                       Notre monde est marqué par bien des souffrances et beaucoup de personnes sont rejetées, opprimées, marginalisées. Seigneur envoie sur nous ton Esprit pour qu’il nous aide à rester attentifs aux difficultés de nos frères et à devenir des porteurs d’espérance au quotidien. Seigneur, nous te prions.

Silence :

Lecteur :     « Tu garderas les commandements afin d’avoir toi et tes fils, bonheur et longue vie sur terre. »

                        Nous fêtons ce dimanche toutes les mères, Seigneur nous te présentons toutes les femmes. Celles qui connaissent la joie d’une famille unie, celles qui attendent un enfant, celles qui ne peuvent pas être mères et dont le désir est si grand, celles qui accompagnent leurs frères avec des gestes maternels. Seigneur, envoie sur elles ton Esprit, pour qu’à l’image de Marie que tu as choisie pour être la mère de ton Fils, toutes les femmes goûtent au bonheur de vivre en mères aimantes. Seigneur nous te prions.

Refrain :     Seigneur, exauce-nous. (reprise par l’assemblée)

                        de cœur à cœur avec tous nos frères.

                        Seigneur, éclaire-nous. (reprise par l’assemblée)

Conclusion par le célébrant :

Écoute nos prières, Dieu de toute bonté et exauce-les. Nous te le demandons par Jésus, le Christ, qui nous a révélé ton visage et fait connaître ton nom. Il nous a fait le don de ton Esprit pour vivre en communion avec toi, dès maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

OFFERTOIRE

PRIERE SUR LES OFFRANDES :

            Sanctifie, Seigneur notre Dieu, le sacrifice sur lequel nous invoquons ton nom très saint ;

            et par cette eucharistie, fais de nous-mêmes une éternelle offrande à ta gloire.

            Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

PRIERE EUCHARISTIQUE :

SANCTUS : Sanctus antillais (Jericho)

ANAMNESE : Gloire à toi qui étais mort (amazing grace)

Célébrant :             « Vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des Fils, et c’est en lui que nous crions « Abba ! », c’est à dire Père ! », nous a dit Paul dans sa lettre aux Romains.

                                   Avec confiance, et poussés par cet Esprit qui fait de nous des fils, tournons-nous vers Dieu pour lui dire la prière que Jésus lui-même nous a apprise :

NOTRE PERE

AGNEAU DE DIEU : Petite messe Al 179

COMMUNION : Devenez ce que vous recevez

PRIERE APRES LA COMMUNION :

            Puissions-nous trouver, Seigneur, le salut de l’âme et du corps dans le sacrement que nous avons reçu, tandis que nous affirmons notre foi en la Trinité, éternelle et sainte, comme en son indivisible Unité. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

ANNONCES

BÉNÉDICTION FINALE :

            Frères et sœurs, rassemblés au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit,

            nous voici maintenant envoyés, messagers d’amour et de paix, au nom du Père, du Fils , et du Saint Esprit.

            Allez dans la paix du Christ…

            Nous rendons grâce à Dieu.

Introduction par l’animateur :

            En ce jour où nous fêtons notre Dieu unique et multiple, ayons une pensée pour toutes les mères dont c’est aujourd’hui la fête, et adressons-nous à Marie, mère de notre Seigneur et Mère de l’Église.

CHANT D’ENVOI : Marie témoin d’une espérance V 23-07 (couplets 1 et 6)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *