Messe du Dimanche 10 janvier 2021

Classé dans : Non classé | 0

TEMPS  de l’ACCUEIL

CHANT D’ENTREE :                    Appelés enfants de Dieu (couplets 4-5)

ACCUEIL DU CELEBRANT :

AU NOM DU PERE…LE SEIGNEUR SOIT AVEC VOUS…

Bienvenue à vous les enfants et à vos parents pour cette messe en fête, messe à laquelle vous venez assister en famille !

Le Célébrant introduit l’Aspersion : 

Prions ensemble :

Seigneur, Dieu tout Puissant, écoute les prières de ton peuple :

Daigne bénir + cette eau. Tu l’as créée pour féconder la terre et donner à nos corps fraîcheur et pureté.

Tu en as fait aussi l’instrument de ta miséricorde :

par elle, tu as libéré ton peuple de la servitude et tu as étanché sa soif dans le désert ;

par elle, les prophètes ont annoncé la nouvelle alliance que tu voulais sceller avec les hommes ;

par elle enfin, eau sanctifiée quand Jésus fut baptisé au Jourdain, tu as renouvelé notre nature pécheresse dans le bain de la nouvelle naissance.

Que cette eau nous rappelle maintenant notre baptême et la joie de tes baptisés.

Par Jésus le Christ notre Seigneur.

Aspersion de l’assemblée

J’ai vu des fleuves d’eau vive (couplets 1 à 4)

GLORIA : Gloire à Dieu – Messe pour un dimanche (Guillou) AL183

PRIERE D’OUVERTURE :

Dieu éternel et tout puissant, quand le Christ fut baptisé dans le Jourdain,

et que l’Esprit Saint reposa sur lui, tu l’as désigné comme ton Fils bien-aimé ;

accorde à tes fils adoptifs, nés de l’eau et de l’Esprit, de se garder toujours dans ta sainte volonté. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

TEMPS DE LA PAROLE

Introduction à la première lecture 

Le prophète Isaïe nous rappelle que ce qui est le plus important n’a pas de prix, ne peut s’acheter : c’est l’amour de Dieu.

Lecture – Isaïe 55 1-11

PREMIÈRE LECTURE

« Venez, voici de l’eau ! Écoutez, et vous vivrez » (Is 55, 1-11)

Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur :
Vous tous qui avez soif,
venez, voici de l’eau !
Même si vous n’avez pas d’argent,
venez acheter et consommer,
venez acheter du vin et du lait
sans argent, sans rien payer.
Pourquoi dépenser votre argent pour ce qui ne nourrit pas,
vous fatiguer pour ce qui ne rassasie pas ?
Écoutez-moi bien, et vous mangerez de bonnes choses,
vous vous régalerez de viandes savoureuses !
Prêtez l’oreille ! Venez à moi !
Écoutez, et vous vivrez.
Je m’engagerai envers vous par une alliance éternelle :
ce sont les bienfaits garantis à David.
Lui, j’en ai fait un témoin pour les peuples,
pour les peuples, un guide et un chef.
Toi, tu appelleras une nation inconnue de toi ;
une nation qui ne te connaît pas accourra vers toi,
à cause du Seigneur ton Dieu,
à cause du Saint d’Israël, car il fait ta splendeur.

Cherchez le Seigneur tant qu’il se laisse trouver ;
invoquez-le tant qu’il est proche.
Que le méchant abandonne son chemin,
et l’homme perfide, ses pensées !
Qu’il revienne vers le Seigneur
qui lui montrera sa miséricorde,
vers notre Dieu
qui est riche en pardon.
Car mes pensées ne sont pas vos pensées,
et vos chemins ne sont pas mes chemins,
– oracle du Seigneur.
Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre,
autant mes chemins sont élevés au-dessus de vos chemins,
et mes pensées, au-dessus de vos pensées.

La pluie et la neige qui descendent des cieux
n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre,
sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer,
donnant la semence au semeur
et le pain à celui qui doit manger ;
ainsi ma parole, qui sort de ma bouche,
ne me reviendra pas sans résultat,
sans avoir fait ce qui me plaît,
sans avoir accompli sa mission.

– Parole du Seigneur.

CANTIQUE

(Is 12, 2, 4bcd, 5-6)

Exultant de joie, vous puiserez les eaux aux sources du salut. 

Voici le Dieu qui me sauve :
j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ;
il est pour moi le salut.

Rendez grâce au Seigneur,
proclamez son nom,
annoncez parmi les peuples ses hauts faits !
Redites-le : « Sublime est son nom ! »

Jouez pour le Seigneur, il montre sa magnificence,
et toute la terre le sait.
Jubilez, criez de joie, habitants de Sion,
car il est grand au milieu de toi, le Saint d’Israël !

DEUXIÈME LECTURE

« L’Esprit, l’eau et le sang » (1 Jn 5, 1-9)

Introduction à la 2° lecture

AIMER Dieu et aimer son prochain est le premier et le plus important des commandements. Car si nous aimons comme le Seigneur nous aime, alors nous sommes enfants de Dieu.

Lecture de la première lettre de saint Jean

Bien-aimés,
celui qui croit que Jésus est le Christ,
celui-là est né de Dieu ;
celui qui aime le Père qui a engendré
aime aussi le Fils qui est né de lui.
Voici comment nous reconnaissons
que nous aimons les enfants de Dieu :
lorsque nous aimons Dieu
et que nous accomplissons ses commandements.
Car tel est l’amour de Dieu :
garder ses commandements ;
et ses commandements ne sont pas un fardeau,
puisque tout être qui est né de Dieu
est vainqueur du monde.
Or la victoire remportée sur le monde,
c’est notre foi.
Qui donc est vainqueur du monde ?
N’est-ce pas celui qui croit
que Jésus est le Fils de Dieu ?
C’est lui, Jésus Christ,
qui est venu par l’eau et par le sang :
non pas seulement avec l’eau,
mais avec l’eau et avec le sang.
Et celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit,
car l’Esprit est la vérité.
En effet, ils sont trois qui rendent témoignage,
l’Esprit, l’eau et le sang,
et les trois n’en font qu’un.
Nous acceptons bien le témoignage des hommes ;
or, le témoignage de Dieu a plus de valeur,
puisque le témoignage de Dieu,
c’est celui qu’il rend à son Fils.

– Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

« Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie » (Mc 1, 7-11)

ALLELUIA : Alléluia (messe de St Paul)

Verset lu :                     Voyant Jésus venir à lui, Jean déclara :

                                    « Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde. »

EVANGILE de Jésus Christ selon St Marc (Mc 1, 7-11)

En ce temps-là,
Jean le Baptiste proclamait :
« Voici venir derrière moi
celui qui est plus fort que moi ;
je ne suis pas digne de m’abaisser
pour défaire la courroie de ses sandales.
Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ;
lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »

En ces jours-là,
Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée,
et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain.
Et aussitôt, en remontant de l’eau,
il vit les cieux se déchirer
et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe.
Il y eut une voix venant des cieux :
« Tu es mon Fils bien-aimé ;
en toi, je trouve ma joie. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

HOMELIE :  par Loïc

CREDO : Symbole des Apôtres

PRIERE UNIVERSELLE :

R. Jésus toi qui as promis d’envoyer l’esprit à ceux qui te prient,

O Dieu pour porter au monde ton feu, voici l’offrande de nos vies !

aide-nous à te faire confiance et à te laisser agir dans notre quotidien,

sans chercher à vouloir tout maîtriser.

Déverse en nous les flots de ton Amour et répands sur nous ton humilité.

par le sacrement du baptême : les catéchumènes de notre diocèse et les jeunes enfants de notre paroisse, ainsi que leurs parents qui les présenteront devant toi.

Déverse en eux les flots de ton Amour et répands sur eux ta lumière.

R. Jésus toi qui as promis…

Tu connais nos peurs, nos hésitations et parfois nos découragements.

Tu connais aussi notre joie de partager ta bienheureuse espérance.

Déverse en nous les flots de ton Amour et répands sur nous la grâce de ton Esprit Saint.

Donne à ceux qui œuvrent pour la justice de trouver un sens vrai à leur action.

Déverse en eux les flots de ton Amour et répands sur eux ta paix.

R. Jésus toi qui as promis…

Conclusion (Célébrant) : Dieu notre Père, écoute les prières que nous t’adressons aujourd’hui, et fais de nous un peuple ardent à faire le bien. Par Jésus Christ, ton Fils bien-aimé. Amen.

TEMPS de l’EUCHARISTIE

COLLECTE                 

OFFERTOIRE

PRIERE EUCHARISTIQUE           

SANCTUS      Messe pour un dimanche – AL183 (Guillou)

ANAMNESE   Messe de St Paul

Proclamons le mystère de la Foi :

– Gloire à toi qui étais mort, gloire à toi qui es vivant, notre sauveur et notre Dieu, viens Seigneur Jésus !

NOTRE PERE             

Geste de paix :

AGNUS :   Messe pour un dimanche – AL183 (Guillou)

COMMUNION                 

Nous t’avons reconnu Seigneur

Prière après la communion :

Nourris de ton Eucharistie et sûrs de ta bonté, nous te prions, Seigneur : accorde à ceux qui sauront écouter Fils unique de mériter le nom du fils de Dieu, et de l’être vraiment. Par Jésus.

TEMPS de l’ENVOI

Annonces

  • Mardi 12 à 9h00 : messe à l’église suivie d’un temps d’adoration. Confessions possibles.
  • Toujours pas de messe à Bongarant en janvier
  • A l’invitation des évêques de France, nous sommes invités à jeûner et prier les prochains vendredis « pour sortir d’une bioéthique aveuglée », dont le projet de loi est en discussion au parlement. Vous trouverez des livrets de présentations de cette proposition aux sorties de l’église, ainsi que sur le site internet de la paroisse.

Bénédiction et envoi

Avant la bénédiction, les enfants des groupes de catéchisme de la paroisse et de l’école vont  reprendre les bâtons de leurs équipes, déposés avant Noël devant la crèche…

à Texte de Claire Méchain

Bénédiction

(Les enfants portant un bâton sortent en procession derrière les enfants de chœur)

CHANT FINAL : Pèlerin sur la terre (couplets 1-2) Sœur Agathe – Promesse de Dieu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *