Messe de l’Assomption – 15 août 2020 – Chapelle Notre Dame de Bongarant

Classé dans : Non classé | 0

Messe présidée par Mgr FRUCHAUD – ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE

Procession d’entrée        (à partir de la chapelle)

CHANT D’ENTREE                    CHANTEZ PRIEZ CELEBREZ LE SEIGNEUR

                                                           (couplets 1 – 7 – 9)

 SALUTATION LITURGIQUE

ACCUEIL par Mgr FRUCHAUD

PRIERE PENITENTIELLE

·   Le célébrant : Pauvres et pécheurs, nous le sommes ; avec la Vierge Marie, implorons la miséricorde de Dieu.

       MESSE DE SAN LORENZO

GLORIA                                               SAINT MARTIN (AL 40-83-21)

PRIERE D’OUVERTURE : Dieu éternel et tout-puissant, toi qui as fait monter jusqu’à la gloire du ciel, avec son âme et son corps, Marie, la Vierge immaculée, mère de ton Fils, fais que nous demeurions attentifs aux choses d’en-haut pour obtenir de partager sa gloire.

Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui règne avec toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.

1ère LECTURE  INTRODUCTION par l’animateur :

Ecoutons ce texte un peu déroutant de l’Apocalypse… Il nous parle de l’avènement d’un monde nouveau grâce à une femme qui mettra au monde un Fils, vainqueur du mal.

Cette femme est l’image de Marie et de l’Eglise.

PREMIÈRE LECTURE

« Une Femme, ayant le soleil pour manteau et la lune sous les pieds » (Ap 11, 19a ; 12, 1-6a.10ab)

Lecture de l’Apocalypse de saint Jean

Le sanctuaire de Dieu, qui est dans le ciel, s’ouvrit,
    et l’arche de son Alliance apparut dans le Sanctuaire.

         Un grand signe apparut dans le ciel :
une Femme,
ayant le soleil pour manteau,
la lune sous les pieds,
et sur la tête une couronne de douze étoiles.
    Elle est enceinte, elle crie,
dans les douleurs et la torture d’un enfantement.
    Un autre signe apparut dans le ciel :
un grand dragon, rouge feu,
avec sept têtes et dix cornes,
et, sur chacune des sept têtes, un diadème.
    Sa queue, entraînant le tiers des étoiles du ciel,
les précipita sur la terre.
Le Dragon vint se poster devant la femme qui allait enfanter,
afin de dévorer l’enfant dès sa naissance.
    Or, elle mit au monde un fils, un enfant mâle,
celui qui sera le berger de toutes les nations,
les conduisant avec un sceptre de fer.
L’enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu et de son Trône,
    et la Femme s’enfuit au désert,
où Dieu lui a préparé une place.
    Alors j’entendis dans le ciel une voix forte,
qui proclamait :
« Maintenant voici le salut,
la puissance et le règne de notre Dieu,
voici le pouvoir de son Christ ! »

    – Parole du Seigneur.

PSAUME

(Ps 44, (45), 11-12a, 12b-13, 14-15a, 15b-16)

R/ Debout, à la droite du Seigneur,
se tient la reine, toute parée d’or.
 (cf. Ps 44, 10b)

Écoute, ma fille, regarde et tends l’oreille ;
oublie ton peuple et la maison de ton père :
le roi sera séduit par ta beauté.

Il est ton Seigneur : prosterne-toi devant lui.
Alors, les plus riches du peuple,
chargés de présents, quêteront ton sourire.

Fille de roi, elle est là, dans sa gloire,
vêtue d’étoffes d’or ;
on la conduit, toute parée, vers le roi.

Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ;
on les conduit parmi les chants de fête :
elles entrent au palais du roi.

DEUXIÈME LECTURE

« En premier, le Christ ; ensuite, ceux qui lui appartiennent » (1 Co 15, 20-27a)

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

Frères,
    le Christ est ressuscité d’entre les morts,
lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis.
    Car, la mort étant venue par un homme,
c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts.
    En effet, de même que tous les hommes
meurent en Adam,
de même c’est dans le Christ
que tous recevront la vie,
    mais chacun à son rang :
en premier, le Christ,
et ensuite, lors du retour du Christ,
ceux qui lui appartiennent.
    Alors, tout sera achevé,
quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père,
après avoir anéanti, parmi les êtres célestes,
toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance.
    Car c’est lui qui doit régner
jusqu’au jour où Dieu aura mis sous ses pieds tous ses ennemis.
    Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort,
    caril a tout mis sous ses pieds.

    – Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

« Le Puissant fit pour moi des merveilles : il élève les humbles » (Lc 1, 39-56)

Alléluia. Alléluia.
Aujourd’hui s’est ouverte la porte du paradis :
Marie est entrée dans la gloire de Dieu ;
exultez dans le ciel, tous les anges !
Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ces jours-là,
Marie se mit en route et se rendit avec empressement
vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.
    Elle entra dans la maison de Zacharie
et salua Élisabeth.
    Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie,
l’enfant tressaillit en elle.
Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint,
    et s’écria d’une voix forte :
« Tu es bénie entre toutes les femmes,
et le fruit de tes entrailles est béni.
    D’où m’est-il donné
que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?
    Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles,
l’enfant a tressailli d’allégresse en moi.
    Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles
qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

    Marie dit alors :
« Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
    Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
    Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
    Sa miséricorde s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
    Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.
    Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.
    Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
    Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour,
    de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

    Marie resta avec Élisabeth environ trois mois,
puis elle s’en retourna chez elle.

    – Acclamons la Parole de Dieu.

HOMELIE

CREDO      SYMBOLE DES APOTRES   

PRIERE UNIVERSELLE – introduction par le célébrant : Quand nous chantons le Magnificat, nous nous réjouissons : car l’amour que Dieu a manifesté dans le Christ s’étend d’âge en âge. Demandons au Christ par l’intercession de Marie, de continuer ses merveilles.

REFRAIN : O MARIE, PRENDS NOS PRIERES, PURIFIE-LES,

COMPLETE LES, PRESENTE LES A TON FILS !

1 – Seigneur notre Dieu, par l’intercession de Marie notre Mère, garde toute ton Eglise, baptisés, consacrés et ministres ordonnés, dans sa mission prophétique : qu’elle proclame avec douceur et persévérance la beauté́ de toute vie humaine, qu’elle témoigne de ta tendresse envers toute personne en situation douloureuse, qu’elle poursuive sans se lasser sa mission d’éclairer les intelligences et les consciences pour un juste discernement des techniques biomédicales offertes à l’ingéniosité́ humaine. 

2 – Seigneur notre Dieu, par l’intercession de Marie notre Mère, accueille notre prière pour le nouveau pasteur de l’Eglise en Loire Atlantique, Monseigneur PERCEROU. Aide-le et aide-nous à faire grandir cette Eglise ensemble pour « que tous soient un pour que le monde croit » qui est la devise épiscopale de notre nouvel Evêque.

3 – Seigneur notre Dieu, par l’intercession de Marie notre Mère, soutiens les hommes et les femmes qui souffrent et principalement aujourd’hui le LIBAN, les peuples d’Orient.  Fais que les décisions économiques et politiques protègent celles et ceux qui subissent la haine, l’abandon, la misère.

4 – Seigneur notre Dieu, par intercession de Marie notre Mère, sois le réconfort des malades et des personnes âgées qui se sentent seuls notamment en ces mois d’été. Sois la force de ceux qui les soignent et les visitent.

5 – Seigneur notre Dieu, par l’intercession de Marie notre Mère, fais qu’à son exemple, nos communautés chrétiennes soient pleines d’ardeur pour annoncer tes merveilles dans la joie et la confiance.

CONCLUSION PAR LE CELEBRANT : Accueille, Dieu notre Père, la prière de ton peuple, en ce jour où il chante le cantique de la Vierge Marie. Que nous annoncions, chaque jour là où nous sommes, celui qui est notre espérance et notre salut, Jésus le Christ, notre Seigneur. 

COLLECTE –     PROCESSION DES OFFRANDES

               Chant pendant la procession : AVE MARIA   (couplets 1 – 2 – 4)

OFFERTOIRE – (dit à haute voix)

PRIERE SUR LES OFFRANDES : Que s’élève jusqu’à toi, Seigneur, notre fervent sacrifice et tandis qu’intercède pour nous la très Sainte Vierge Marie, emportée au ciel, que nos cœurs, brûlants de charité, aspirent toujours à monter vers toi. Par Jésus..

PREFACE DE l’ASSOMPTION

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très Saint, Dieu éternel et tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur. Aujourd’hui, la Vierge Marie, la Mère de Dieu, est élevée dans la gloire du ciel : parfaite image de l’Eglise à venir, aurore de l’Eglise triomphante, elle guide et soutient l’espérance de ton peuple encore en chemin. Tu as préservé de la dégradation du tombeau le corps qui avait porté ton propre Fils et mis au monde l’auteur de la vie. C’est pourquoi, avec tous les anges du ciel, pleins de joie, nous chantons :

                      SANCTUS        MESSE DE SAN LORENZO

PRIERE EUCHARISTIQUE          (au choix du célébrant)

                      ANAMNESE    AIR ECOSSAIS (Gloire à toi qui étais mort)

DOXOLOGIE           AMEN, GLOIRE ET LOUANGE (C 13-18)

NOTRE PERE      – Introduction par le célébrant :   : NOTRE PERE                                     (récité)

GESTE DE PAIX     

AGNEAU DE DIEU                                        SAN LORENZO

INVITATOIRE A LA COMMUNION :  Heureux les invités au repas du Seigneur !

Voici le Sauveur du Monde… celui que porta la Vierge Marie et que salua Elisabeth…. Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde…

CHANT DE COMMUNION                          TU FAIS TA DEMEURE EN NOUS

https://www.youtube.com/watch?v=lqgnN4GMzHM   

ACTION DE GRACE                                       COURONNEE D’ETOILES  

PRIERE APRES LA COMMUNION Après nous avoir donné, Seigneur, le Sacrement qui nous sauve, accorde-nous, par l’intercession de Marie, la Vierge bienheureuse élevée au ciel, de parvenir à la gloire de la résurrection. Par Jésus… 

BENEDICTION SOLENNELLE    (on chante ALLELUIA, AMEN)

–    Dieu a voulu sauver l’homme par son Fils : il a choisi la Vierge Marie pour le mettre au monde ; qu’il vous envoie d’en haut toute grâce. ALLELUIA, AMEN

–    Qu’il vous donne d’aimer cette Vierge sainte, qu’elle soit tout près de vous, enfants de Dieu, celle qui nous a donné l’auteur de la vie. ALLELUIA, AMEN

–    Elle est près de son Fils ; fêtez –la tous ensemble ; demeurez dans la joie de son cantique d’action de grâce : le Seigneur bénit les fils de sa servante. ALLELUIA, AMEN.

ET QUE DIEU TOUT PUISSANT ……… ALLELUIA, AMEN.

CHANT FINAL          :  MARIE TEMOIN D’UNE ESPERANCE (couplets 1 et 6)  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *