Messe du Dimanche 2 Août 2020

Classé dans : Non classé | 0

CHANT D’ENTREE : Écoute (chemin neuf) couplets 1 et 2

Introduction de l’animateur :

Donner et recevoir, deux verbes de prime abord antagonistes mais qui nous entraînent dans un même élan pour inviter au partage et à l’accueil. Deux verbes qui nous poussent à agir pour aller à la rencontre de l’autre, à la rencontre de Dieu. Deux verbes qui nous incitent à laisser de la place en nous pour que Dieu s’y installe. Deux verbes qui nous invitent à demander, à échanger, à remercier…  Ainsi cette semaine nous accueillons le Père Emmanuel Mustière qui a accepté de venir célébrer dans notre église et nous le remercions chaleureusement de sa présence.

MOT D’ACCUEIL 

Kyrie : https://www.youtube.com/watch?v=pCt5m_NEND8

GLOIRE A DIEU : https://www.youtube.com/watch?v=wz42AsiWcNQ

PRIERE D’OUVERTURE :

            Nous reconnaissons que tout vient de Toi, Seigneur, ce que nous avons et ce que nous sommes ; Fais-nous comprendre à quel point tu nous aimes, fais-nous t’aimer de toutes nos forces. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Introduction de l’animateur :

Dans les textes de ce jour, chaque auteur nous invite à reconnaître la gratuité dans tous les dons que Dieu nous fait. Encore nous faut-il apprendre à faire le vide en nous, à nous défaire de nos suffisances. Sans le manque, comment pourrions-nous trouver de la place pour recevoir ce que Dieu nous donne.

PREMIÈRE LECTURE

« Venez acheter et consommer » (Is 55, 1-3)

Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur :
    Vous tous qui avez soif,
venez, voici de l’eau !
Même si vous n’avez pas d’argent,
venez acheter et consommer,
venez acheter du vin et du lait
sans argent, sans rien payer.
    Pourquoi dépenser votre argent pour ce qui ne nourrit pas,
vous fatiguer pour ce qui ne rassasie pas ?
Écoutez-moi bien, et vous mangerez de bonnes choses,
vous vous régalerez de viandes savoureuses !
    Prêtez l’oreille ! Venez à moi !
Écoutez, et vous vivrez.
Je m’engagerai envers vous par une alliance éternelle :
ce sont les bienfaits garantis à David.

PSAUME

(Ps 144 (145), 8-9, 15-16, 17-18)

R/ Tu ouvres ta main, Seigneur :
nous voici rassasiés.
 (cf. Ps 144, 16)

Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d’amour ;
la bonté du Seigneur est pour tous,
sa tendresse, pour toutes ses œuvres.

Les yeux sur toi, tous, ils espèrent :
tu leur donnes la nourriture au temps voulu ;
tu ouvres ta main :
tu rassasies avec bonté tout ce qui vit.

Le Seigneur est juste en toutes ses voies,
fidèle en tout ce qu’il fait.
Il est proche de tous ceux qui l’invoquent,
de tous ceux qui l’invoquent en vérité.

DEUXIÈME LECTURE

« Aucune créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est dans le Christ » (Rm 8, 35.37-39)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
    qui pourra nous séparer de l’amour du Christ ?
la détresse ? l’angoisse ? la persécution ?
la faim ? le dénuement ? le danger ? le glaive ?
    Mais, en tout cela nous sommes les grands vainqueurs
grâce à celui qui nous a aimés.
    J’en ai la certitude :
ni la mort ni la vie,
ni les anges ni les Principautés célestes,
ni le présent ni l’avenir,
ni les Puissances,
    ni les hauteurs, ni les abîmes,
ni aucune autre créature,
rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu
qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur.

ÉVANGILE

« Ils mangèrent tous et ils furent rassasiés » (Mt 14, 13-21)

Acclamation Évangile :

Alléluia. Alléluia.
L’homme ne vit pas seulement de pain,
mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
Alléluia. (Mt 4, 4b)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    quand Jésus apprit la mort de Jean le Baptiste,
il se retira et partit en barque
pour un endroit désert, à l’écart.
Les foules l’apprirent
et, quittant leurs villes, elles suivirent à pied.
    En débarquant, il vit une grande foule de gens ;
il fut saisi de compassion envers eux et guérit leurs malades.

    Le soir venu,
les disciples s’approchèrent et lui dirent :
« L’endroit est désert et l’heure est déjà avancée.
Renvoie donc la foule :
qu’ils aillent dans les villages s’acheter de la nourriture ! »
    Mais Jésus leur dit :
« Ils n’ont pas besoin de s’en aller.
Donnez-leur vous-mêmes à manger. »
    Alors ils lui disent :
« Nous n’avons là que cinq pains et deux poissons. »
    Jésus dit :
« Apportez-les moi. »
    Puis, ordonnant à la foule de s’asseoir sur l’herbe,
il prit les cinq pains et les deux poissons,
et, levant les yeux au ciel,
il prononça la bénédiction ;
il rompit les pains,
il les donna aux disciples,
et les disciples les donnèrent à la foule.
    Ils mangèrent tous et ils furent rassasiés.
On ramassa les morceaux qui restaient :
cela faisait douze paniers pleins.
    Ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille,
sans compter les femmes et les enfants.

HOMELIE 

 CREDO :  Symbole des apôtres.

PRIERE UNIVERSELLE :

Introduction par le célébrant :

« Vous tous qui avez soif, venez ! Si vous n’avez pas d’argent, venez ! Venez à moi » dit le Seigneur. Avec confiance allons vers notre Dieu pour lui confier nos prières

Refrain :     Père, écoute nos prières, entends nos voix monter vers toi.

                        Père, envoie-nous ton esprit pour nous guider dans notre vie.

Animateur :  Seigneur, tu nous dis constamment qu’il y a urgence à travailler à la juste répartition des biens, et la crise sanitaire a fait apparaître de façon criante l’interdépendance de tous les hommes.

Lecteur :    Nous te prions pour tous les hommes de notre terre qui manquent d’eau, de nourriture, de médicaments, afin que le partage des richesses devienne une réalité tangible du monde que nous construisons.

Silence :

Animateur :  Seigneur, tu nous rappelles souvent qu’il y a urgence à  respecter tous les hommes.    

Lecteur :     Nous te prions pour tous les hommes et pour toutes les femmes de notre terre auxquels est refusée la même égalité des droits nécessaires à une vie sereine et épanouie, afin que le respect et la considération deviennent des bases solides du monde que nous construisons.

Silence :

Animateur :  Seigneur, tu nous demandes avec force d’agir pour faire grandir ce monde.

Lecteur :    Nous te prions pour tous les hommes et pour toutes les femmes de notre terre qui n’ont pas accès ou qui négligent la part spirituelle qui anime toute vie, afin que ceux qui vivent de ta parole restent pour eux aussi des messagers de paix et des porteurs d’espérance pour le monde que nous construisons.

Animateur :  Seigneur, tu nous invites à prendre notre part à faire vivre ton Église.

Lecteur :     Nous te prions pour tous les membres de notre communauté qui accueillent avec incertitude l’avenir de notre paroisse, afin que ton Esprit de confiance et de sagesse nous aide à travailler utilement aux prochains défis qui nous sont proposés.

Refrain :     Père, écoute nos prières, entends nos voix monter vers toi.

                        Père, envoie-nous ton esprit pour nous guider dans notre vie.

Conclusion par le célébrant :

            Père, toi qui veux le bonheur de tous et de chacun, ouvre nos cœurs aux merveilles de ton Amour. Assure ainsi notre marche dans l’espérance et l’esprit fraternel. Par Jésus, le Christ notre Seigneur. Amen.

OFFERTOIRE :    Texte pendant la quête

Quand Tu multiplies les pains, Jésus,
Excuse-moi,  ce n’est pas ça qui m’impressionne le plus.
Pas le nombre de pains obtenus ni le total de ceux qui restent.

Tes miracles sont listés, souvent impressionnants,
Tout à ton honneur,
mais parfois ils nous apparaissent comme sortis d’un conte de fée.

Non, ce qui m’impressionne dans la multiplication des pains,
C’est l’attention que tu portes à l’homme.

« Ils n’ont plus de pain !»
Et tu subviens à leur besoin.

Tu entends la prière « Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour »
Dès lors tu confies à tes disciples, à ton peuple, à nous tous,
Le soin de veiller à ce que chacun ait du pain.

C’était évident il y a quelque temps, ce ne l’est plus maintenant :
Certains n’ont pas de pain,
Les poubelles sont fouillées quotidiennement.

Ce qui m’impressionne plus encore,
C’est que ce pain nécessaire à notre vie,
 fabriqué par nos propres mains,
devient dans chaque Eucharistie ton Corps,
Et nous pouvons nous nourrir de Toi.

Ce n’est pas une parole en l’air,
Et c’est le miracle de chaque messe.

Donne-moi un cœur et un esprit aussi accueillants
Qu’ils puissent me trouver toujours émerveillé
à chaque fois que Tu me proposes
de me nourrir de ton corps et de ton sang
pour reprendre des forces
pour reprendre TES forces

PRIERE SUR LES OFFRANDES 

PRIERE EUCHARISTIQUE 

SANCTUS : https://www.youtube.com/watch?v=q_K3LSUGjLo

ANAMNESE : https://www.youtube.com/watch?v=Gz6bUOHoyiw

NOTRE PERE

AGNEAU DE DIEU : https://www.youtube.com/watch?v=7CbHnoYzikg

COMMUNION : https://www.youtube.com/watch?v=ofKOEtPmTl8

PRIERE APRES LA COMMUNION :

            Dieu qui donnes à ton Église de trouver dans ce sacrement la consolation et la force, apprends aux membres de ton peuple à vivre de leur communion au Christ, pour qu’en s’acquittant de leurs tâches en ce monde, ils aient à cœur de construire ton Royaume. Par Jésus, le Christ notre Seigneur. Amen.

BÉNÉDICTION FINALE :

            Seigneur, ces mains que nous avons tendues pour recevoir en partage le pain de l’Eucharistie, donne-nous de savoir les tendre maintenant vers nos frères et nos sœurs pour une vie de partage. Par Jésus, le Christ notre Seigneur. Amen.

            Et que Dieu tout puissant vous bénisse…. Allez dans la paix du Christ…

CHANT D’ENVOI :  Ta  nuit sera lumière de midi couplets 2 et 5  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *