Messe du Dimanche 12 juillet 2020

Classé dans : Non classé | 0

CHANT D’ENTREE :     SUR LES CHEMINS DU MONDE – couplets 1 et 2
https://youtu.be/AbK59gcoQeo

ACCUEIL DU CELEBRANT 
La liturgie de ce dimanche nous fait comprendre que la parole de Dieu peut bouleverser nos vies, leur faire porter du fruit ; qu’elle a le pouvoir de recréer, de redonner la vie, de sauver.

Mais rien ne peut se faire sans notre réponse.

Le Seigneur soutient chacun d’entre nous pour supporter le temps de la patience et du labeur, comme le semeur attend la levée des graines qu’il a semées.

Il souhaite que nous nous emparions de ce qu’Il a semé dans nos cœurs.

« Heureux nos yeux puisqu’ils voient, et nos oreilles puisqu’elles entendent. »

PRIÈRE PÉNITENTIELLE
https://youtu.be/pCt5m_NEND8

GLOIRE A DIEU
https://youtu.be/wz42AsiWcNQ

PRIERE D’OUVERTURE 
Dieu notre Père, depuis toujours tu choisis des hommes et des femmes pour être porteurs de ta Parole. Ouvre maintenant nos esprits et nos cœurs aux mots que tu nous dis : qu’ils deviennent lumière pour notre route, aujourd’hui et jusqu’aux siècles des siècles.

1ère LECTURE : Isaïe 55, 10-11
Ainsi parle le Seigneur : « La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger ; ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission. »

Parole du Seigneur. 

Psaume :           PSAUME DE LA CREATION – couplets 3 et 5
https://youtu.be/Q4vjJd-LaNo

Par toutes les montagnes et toutes les vallées
Par l’ombre des forêts et par les fleurs des champs
Par les bourgeons des arbres et l’herbe des praires
Par le blé en épis, je veux crier


Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d’amour


Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création


Par cette main tendue qui invite à la danse
Par ce baiser jailli d’un élan d’espérance
Par ce regard d’amour qui relève et réchauffe
Par le pain et le vin, je veux crier


Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d’amour


Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création

2ème LECTURE : Romains 8, 18-23

Introduction : Avec saint Paul, reconnaissons que nous ne sommes que des créatures inachevées, parties prenantes d’une Création toujours en gestation qui met son espérance dans le Christ.

Frères, j’estime qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous. En effet la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise au pouvoir du néant, non pas de son plein gré, mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l’espérance d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage de la dégradation, pour connaître la liberté de la gloire donnée aux enfants de Dieu. Nous le savons bien, la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore. Et elle n’est pas seule. Nous aussi, en nous-mêmes, nous gémissons ; nous avons commencé à recevoir l’Esprit Saint, mais nous attendons notre adoption et la rédemption de notre corps.

Parole du Seigneur. 

ALLELUIA
https://youtu.be/B7EpvmJRKfs

Verset  
La semence est la parole de Dieu ; le semeur est le Christ ; celui qui le trouve demeure pour toujours.

EVANGILE (Mt 30, 1-23)
Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord de la mer. Auprès de lui se rassemblèrent des foules si grandes qu’il monta dans une barque où il s’assit ; toute la foule se tenait sur le rivage.
Il leur dit beaucoup de choses en paraboles : « Voici que le semeur sortit pour semer. Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger. D’autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n’avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde. Le soleil s’étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché. D’autres sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés. D’autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! »
Les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? » Il leur répondit : « À vous il est donné de connaître les mystères du royaume des Cieux, mais ce n’est pas donné à ceux-là. À celui qui a, on donnera, et il sera dans l’abondance ; à celui qui n’a pas, on enlèvera même ce qu’il a. Si je leur parle en paraboles, c’est parce qu’ils regardent sans regarder, et qu’ils écoutent sans écouter ni comprendre.
Ainsi s’accomplit pour eux la prophétie d’Isaïe : Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas. Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas. Le cœur de ce peuple s’est alourdi : ils sont devenus durs d’oreille, ils se sont bouché les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n’entendent, que leur cœur ne comprenne, qu’ils ne se convertissent, – et moi, je les guérirai. Mais vous, heureux vos yeux puisqu’ils voient, et vos oreilles puisqu’elles entendent ! Amen, je vous le dis : beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.
Vous donc, écoutez ce que veut dire la parabole du semeur. Quand quelqu’un entend la parole du Royaume sans la comprendre, le Mauvais survient et s’empare de ce qui est semé dans son cœur : celui-là, c’est le terrain ensemencé au bord du chemin.
Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux, c’est celui qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie ; mais il n’a pas de racines en lui, il est l’homme d’un moment : quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, il trébuche aussitôt.
Celui qui a reçu la semence dans les ronces, c’est celui qui entend la Parole ; mais le souci du monde et la séduction de la richesse étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit.
Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend : il porte du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. »

Acclamons la Parole de Dieu.

HOMELIE

CREDO
    
PRIERE UNIVERSELLE
Introduction par le célébrant :

Présentons à Dieu notre prière pour le monde, pour les femmes et les hommes de ce temps, et tout spécialement pour ceux qui ont le plus besoin de son amour.

Refrain : SEIGNEUR EXAUCE NOUS
https://youtu.be/U41PjqIGTDE

1 – Vois les bords de nos chemins, Seigneur, où souvent, nous nous perdons.
Pour les chrétiens déçus de l’Église, pour ceux dont la foi chancelle, nous te prions. /R

2 – Vois le sol pierreux de nos vies, Seigneur, qui ne prend pas l’Évangile au sérieux.
Pour ceux qui se sont égarés et le regrettent, pour ceux qui se sont laissé tromper par des choix plus faciles, nous te prions. /R

3 – Vois les ronces qui nous encombrent et nous aveuglent, Seigneur.
Pour les pauvres qui frappent à notre porte, pour les malades en attente de visite, et tous ceux qui espèrent une issue à leur malheur, nous te prions. /R

4 – Vois la bonne terre de nos communautés chrétiennes, Seigneur.
Augmente en elles une authentique charité qui témoigne de ton amour et porte du fruit en abondance, nous t’en prions. /R

Conclusion par le célébrant :
Dieu de vie, nous t’en supplions. Accorde à tout homme qui espère en toi de se savoir aimé, toi qui vis et règnes avec le Christ, dans l’unité du Saint-Esprit, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles.

OFFERTOIRE     LAISSEZ GRANDIR CE QUE DIEU SEME
https://youtu.be/-XTWOxmh7Iw

PRIERE EUCHARISTIQUE

SANCTUS                       https://youtu.be/q_K3LSUGjLo   

ANAMNESE                   https://youtu.be/Gz6bUOHoyiw

NOTRE PERE           https://youtu.be/5JD-YuT2TsI

AGNEAU DE DIEU https://youtu.be/7CbHnoYzikg    

COMMUNION               ME VOICI VERS TOI
https://youtu.be/8qVTdWGZhkU
                                               
PRIERE (lue par un lecteur)

Nous croyons à la joie mais « nous crions en nous-mêmes notre souffrance « .

Nous sommes bien souvent ce que nous ne voulons pas être : le terrain ensemencé au bord du chemin, le sol pierreux qui entend la Parole avec joie mais ne peut pas la laisser s’enraciner ;

nous laissons les soucis du monde et les séductions de la richesse étouffer cette Parole.

Nous nous jugeons les uns les autres…

Seigneur, nous mettons en toi notre confiance : que l’Esprit fasse de nous cette bonne terre qui accueille la Parole de vie et la comprend comme tu veux qu’elle soit comprise. Une parole qui rend libres et capables de t’aimer, capables de nous aimer les uns les autres et de porter en abondance le fruit que tu attends de nous.

PRIERE APRES LA COMMUNION (lue par le célébrant)

Dieu fidèle, tu sèmes en nous sans attendre de résultat immédiat.
Merci pour ta patience.
Dans ce monde à l’impatience dure et sans pitié, ta Parole est une oasis de vie où tu nous donnes le temps de devenir nous-mêmes.

Que l’admiration et la reconnaissance que nous te portons fassent de nos cœurs cette terre féconde où tu donneras du cent pour un.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen !

ANNONCES

Nous vous informons du décès de Soizig Alexandre, qui était bien connue des paroissiens de Sautron. Son sourire, son dynamisme, ses embrassades, sa joie de vivre vont nous manquer. Nos prières l’accompagnent dans sa rencontre avec le Père, et nos pensées affectueuses vont vers sa famille et Pierre son époux.

La cérémonie religieuse sera célébrée lundi 13 juillet à 10h00 à l’église de Sautron.

 

BENEDICTION

CHANT FINAL                   UN ARBRE VA GRANDIR
couplets 1 et 4
https://youtu.be/XiwgulJpQt4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *