Messe du Dimanche 28 Juin

Classé dans : Non classé | 0

CHANT D’ENTREE : Chantez, priez, célébrer le Seigneur (couplets 6 et 10)

                                       Chantez, priez, célébrez le Seigneur,
                                       Dieu nous accueille, peuples du monde.
                                       Chantez, priez, célébrer son nom,
                                       Dieu nous accueille dans sa maison.

          6. Il a parlé par les prophètes,               10. Acclamez Dieu, ouvrez le livre.
          éternel est son amour.                          éternel est son amour.
          Sa parole est une promesse,                Dieu nous crée et Dieu nous délivre.
          éternel est son amour.                          éternel est son amour.

MOT D’ACCUEIL :

Kyrie : Seigneur j’accueille ton pardon G 25-52

GLOIRE A DIEU : Messe celtique

PRIERE D’OUVERTURE :

Tu as voulu, Seigneur, qu’en recevant ta grâce nous devenions des fils de lumière ;
ne permets pas que l’erreur nous plonge dans la nuit, mais accorde-nous d’être toujours rayonnants de ta vérité.
Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint Esprit,
maintenant et pour les siècles des siècles. AMEN.

1ère LECTURE :

« Celui qui s’arrête chez nous est un saint homme de Dieu » (2 R 4, 8-11.14-16a)

Lecture du deuxième livre des Rois

Un jour, le prophète Élisée passait à Sunam ;
une femme riche de ce pays
insista pour qu’il vienne manger chez elle.
Depuis, chaque fois qu’il passait par là,
il allait manger chez elle.
    Elle dit à son mari :
« Écoute, je sais que celui qui s’arrête toujours chez nous
est un saint homme de Dieu.
    Faisons-lui une petite chambre sur la terrasse ;
nous y mettrons un lit, une table, un siège et une lampe,
et quand il viendra chez nous, il pourra s’y retirer. »

Le jour où il revint,
il se retira dans cette chambre pour y coucher.
 Puis il dit à son serviteur :
« Que peut-on faire pour cette femme ? »
Le serviteur répondit :
« Hélas, elle n’a pas de fils,
et son mari est âgé. »
    Élisée lui dit :
« Appelle-la. »
Le serviteur l’appela et elle se présenta à la porte.
    Élisée lui dit :
« À cette même époque,
au temps fixé pour la naissance,
tu tiendras un fils dans tes bras. »

PSAUME :

PSAUME

(Ps 88 (89), 2-3, 16-17, 18-19)

R/ Ton amour, Seigneur,
sans fin je le chante !
 (Ps 88, 2a)

L’amour du Seigneur, sans fin je le chante ;
ta fidélité, je l’annonce d’âge en âge.
Je le dis : C’est un amour bâti pour toujours ;
ta fidélité est plus stable que les cieux.

Heureux le peuple qui connaît l’ovation !
Seigneur, il marche à la lumière de ta face ;
tout le jour, à ton nom il danse de joie,
fier de ton juste pouvoir.

Tu es sa force éclatante ;
ta grâce accroît notre vigueur.
Oui, notre roi est au Seigneur ;
notre bouclier, au Dieu saint d’Israël.

DEUXIÈME LECTURE

Unis, par le baptême, à la mort et à la résurrection du Christ (Rm 6, 3-4.8-11)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
    ne le savez-vous pas ?
Nous tous qui par le baptême avons été unis au Christ Jésus,
c’est à sa mort que nous avons été unis par le baptême.
    Si donc, par le baptême qui nous unit à sa mort,
nous avons été mis au tombeau avec lui,
c’est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi,
comme le Christ qui, par la toute-puissance du Père,
est ressuscité d’entre les morts.

    Et si nous sommes passés par la mort avec le Christ,
nous croyons que nous vivrons aussi avec lui.
    Nous le savons en effet :
ressuscité d’entre les morts, le Christ ne meurt plus ;
la mort n’a plus de pouvoir sur lui.
    Car lui qui est mort,
c’est au péché qu’il est mort une fois pour toutes ;
lui qui est vivant,
c’est pour Dieu qu’il est vivant.
    De même, vous aussi,
pensez que vous êtes morts au péché,
mais vivants pour Dieu en Jésus Christ.

   – Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

« Celui qui ne prend pas sa croix n’est pas digne de moi. Qui vous accueille m’accueille » (Mt 10, 37-42)

Alléluia. Alléluia.
Descendance choisie, sacerdoce royal, nation sainte,
annoncez les merveilles de Celui qui vous a appelés
des ténèbres à son admirable lumière.
Alléluia. (cf. 1 P 2, 9)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses Apôtres :
    « Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi
n’est pas digne de moi ;
celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi
n’est pas digne de moi ;
    celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas
n’est pas digne de moi.
    Qui a trouvé sa vie
la perdra ;
qui a perdu sa vie à cause de moi
la gardera.
    Qui vous accueille
m’accueille ;
et qui m’accueille
accueille Celui qui m’a envoyé.
    Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète
recevra une récompense de prophète ;
qui accueille un homme juste en sa qualité de juste
recevra une récompense de juste.
    Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche,
à l’un de ces petits en sa qualité de disciple,
amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense. »

Acclamation Évangile : Messe celtique

HOMELIE :

 

CREDO :  Symbole des apôtres.

PRIERE UNIVERSELLE : Accueille au creux de tes mains

Introduction par le célébrant :

Refrain :     Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants

Lecteur 1 : Bénis sois-tu, Seigneur pour les innombrables gestes de fraternité qui se font sur la terre en une journée et que ces temps de crise sanitaire ont permis de révéler aux yeux du monde. Béni sois-tu aussi pour que les cœurs sans amour découvrent la joie de servir et de te servir.

Lecteur 2 : Bénis sois-tu, Seigneur pour les personnes qui accueillent et offrent l’hospitalité, qui ouvrent leur cœur pour soigner et écouter la détresse des pauvres, des migrants, de tous ceux qui nous sont étrangers. Béni sois-tu aussi pour ouvrir les cœurs de ceux qui restent enfermés sur leurs peurs ou leurs intérêts.

Lecteur 3 : Bénis sois-tu, Seigneur pour tous les prophètes de notre temps qui rappellent aux hommes leur vocation envers les êtres vivants et la planète. Béni sois-tu aussi pour tous les hommes qui à l’image du Père Stéphane David ont choisi de te servir pour notre service.

Lecteur 4 :  Bénis sois-tu, Seigneur qui viens susciter en chacun nous de nouvelles habitudes pour faire vivre ton Église. Bénis sois-tu pour tous les gestes d’accueil mutuel qu’il nous faut apprendre ou proposer mais aussi les prises en compte de nos différences qu’il convient de respecter.

Refrain :     Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants

Conclusion par le célébrant :

            Dieu notre Père, tu nous fais éprouver de quel amour le Christ nous a aimés

            en nous accueillant, nous, les pécheurs.

            Fais que tes enfants, qui passent par la mort avec le Christ, mènent une vie nouvelle avec      le Christ, dès maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

OFFERTOIRE :    Pas de musique, lecture du texte de P. Griolet (projeté)

                                   Frappe à ma porte, Toi qui viens me déranger.
                                   Frappe à ma porte, tu viens me ressusciter.
                                   Je ne sais ni le jour ni l’heure, mais c’est Toi Seigneur.
                                   Frappe à ma porte, tout le vent de ton Esprit.
                                   Frappe à ma porte, le cri de tous mes frères.
                                   Je ne sais ni le jour ni l’heure, mais c’est Toi Seigneur.
                                   Frappe à ma porte, le cri de tes affamés.
                                   Frappe à ma porte, la chaîne du prisonnier.
                                   Je ne sais ni le jour ni l’heure, mais c’est Toi Seigneur.    
                                  Frappe à ma porte, Toi la misère du monde.
                                   Frappe à ma porte le Dieu de toute ma joie.
                                   Je ne sais ni le jour ni l’heure, mais c’est Toi Seigneur.                      

PRIERE SUR LES OFFRANDES :

            En célébrant le mémorial de notre salut, nous te supplions, Seigneur :
            que le sacrement de ton amour soit pour nous le signe de l’unité
            et le lien de la charité.
            Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

PRIERE EUCHARISTIQUE :

SANCTUS : Saint le Très haut  AL 220

ANAMNESE : Christ et Sauveur AL 220

NOTRE PERE : dit

GESTE DE PAIX :

            Dans la foi et l’espérance, osons nous tourner les uns vers les autres…

            « Qui vous accueille m’accueille, nous dit Jésus, et qui m’accueille accueille Celui qui m’a        envoyé ».

            Partageons la paix qui vient du Seigneur…

            Frères et soeurs, dans la charité du Christ et par un signe ou un regard, donnez-vous la         paix.

AGNEAU DE DIEU : Messe celtique

COMMUNION : Voici le corps et le sang du Seigneur

PRIERE APRES LA COMMUNION :

            Dieu qui nourris et soutiens ta famille en lui donnant jour après jour tes sacrements,
            accorde à ceux qui ont partagé ce repas de vivre sous ta loi de charité,
            afin que l’Église serve la communauté des hommes en étant le ferment qui les soulève
            et l’instrument du salut que tu leur offres.
            Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

ANNONCES

  • Cet été, il y aura une messe tous les dimanches à 10h30 dans cette église.
  • Denier de l’Eglise : les enveloppes sont disponibles dans les présentoirs de l’église.
  • Père Stéphane, à 89 ans, vous venez de célébrer votre dernière messe avec nous. Pour vous manifester notre gratitude pour toutes ces années passées au service de l’Eglise de Sautron, et aussi notre amitié, nous vous offrons ces cadeaux.

BÉNÉDICTION FINALE :

            Regarde avec bonté, Seigneur, les croyants qui te supplient :
            aide-les à partager avec les autres les dons que tu leur as faits dans ton amour.
            Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. AMEN.
            Et que Dieu tout-puissant vous bénisse, le Père, le Fils et le Saint-Esprit. AMEN.
            Allez dans la paix du Christ…

CHANT D’ENVOI : Christ aujourd’hui nous appelle T 176 (couplets 8 et 9)

                                       Christ aujourd’hui nous appelle,
                                       Christ aujourd’hui nous envoie.
                                       Vive le Seigneur qui nous aime,
                                       Dieu nous donne sa joie,
                                       Dieu nous donne sa joie.
8. Ses chemins sont ouverts sur l’avenir,         9. Ses chemins sont jeunesse pour les coeurs,
    par vos mains le bonheur pourra fleurir.       Christ a faim d’envoyer des rassembleurs.
    Vous serez ses témoins                              Serez-vous ses témoins
    dans un monde à rebâtir.                            les prophètes du Seigneur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *