Dimanche de la Résurrection

Classé dans : Non classé | 0

« Christ est ressuscité ! Il a vaincu la mort et mis fin au règne de ses ennemis.
Il siège à la droite du Père et nous ouvre les portes de son royaume.
Suivons-le dans la joie. Alléluia ! »

Entrez dans la joie de ce jour
En ce jour résurrection et de joie, le texte ci-dessous, soutiendra notre prière, alors que beaucoup sont dans l’inquiétude et connaissent des difficultés.

Aujourd’hui, rien ne nous empêchera de danser,
et la terre va trembler sous nos pieds !
Nous serons les hommes et les femmes de la danse !

Aujourd’hui, rien ne pourra nous empêcher
de chanter,  et l’humanité en sera émue.
Nous serons les hommes et les femmes de la joie de vivre !

Aujourd’hui, ni la faim, ni la pauvreté, ni la tristesse, ni la guerre, ni le coronavirus, 
ni l’arrêt du travail, ni le confinement difficile,  ni l’impossibilité de nous réunir…

Aujourd’hui… Pâques !
Rien ne nous empêchera de te louer, Seigneur,
de te chanter, de danser ! 

Tu es ressuscité, et tu nous fais vivre…, survivre !
Qui mieux que nous peut danser ?
Qui mieux que nous peut rouler le tam-tam ?

Aujourd’hui, Seigneur, sur les cendres de nos vies,
sur les squelettes de nos guerres, de nos souffrances,  sur les aridités de nos sécheresses intérieures…

Nous te chantons, Seigneur, pour nos frères et sœurs qui ont perdu le chant et la joie, 
qui ont perdu le sourire et la danse…
Car tu es ressuscité ! Alléluia !

(d’après Agwaelomu Etombo Mokodi)


Un chant de Pâques ou un alléluia fera écho à cette profession de foi en la résurrection.
Écouter la Parole de Dieu
Rien ne nous empêchera de te louer, Seigneur, rien ne nous empêchera d’écouter ta parole.

Lecture des Actes des Apôtres (Ac 10, 34a.37-43
)

L’Apôtre Pierre donne une première catéchèse aux païens de la maison de Corneille. Jésus, qui a vécu en faisant le bien, est mort et ressuscité pour que tout homme qui croit reçoive le pardon de ses péchés. Et nous sommes envoyés pour l’annoncer.

En ces jours-là, quand Pierre arriva à Césarée chez un centurion de l’armée romaine, il prit la parole et dit : « Vous savez ce qui s’est passé à travers tout le pays des Juifs, depuis les commencements en Galilée, après le baptême proclamé par Jean : Jésus de Nazareth, Dieu lui a donné l’onction d’Esprit Saint et de puissance. Là où il passait, il faisait le bien et guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable, car Dieu était avec lui. Et nous, nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem.

Celui qu’ils ont supprimé en le suspendant au bois du supplice, Dieu l’a ressuscité le troisième jour.
Il lui a donné de se manifester, non pas à tout le peuple, mais à des témoins que Dieu avait choisis d’avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts.

Dieu nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner que lui-même l’a établi Juge des vivants et des morts. C’est à Jésus que tous les prophètes rendent ce témoignage : Quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon de ses péchés. »

    – Parole du Seigneur.

Aujourd’hui… Pâques ! Tu es ressuscité ! Alléluia !

On aura soin de chanter un Alléluia développé avant de proclamer l’Évangile.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 20, 1-9)

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé ».
Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas.
Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat,    ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut.
Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

NB. Si certains prient dans l’après-midi ou le soir, ils pourront prendre le récit des pèlerins d’Emmaüs en Luc 24, 13-35.


Prière pour le monde

Nous te chantons, Seigneur,  pour nos frères et sœurs qui ont perdu le chant et la joie, pour eux, nous prions.

Ô Christ ressuscité, exauce-nous !

– Pour l’Église, mère de miséricorde
– Pour les gouvernements sollicités par les événements
– Pour les personnes malades
– Pour les personnels soignants
– Pour ceux qui vivent un deuil
– Pour ceux pour qui le confinement est une épreuve
(Intentions libres)

Faire action de grâce

On prend un chant de Pâques qui rend grâce à Dieu pour le don de la vie nouvelle.
On dit ou on chante le Notre Père.

Conclusion

Pour conclure ce temps de prière, nous pourrons appeler sur nous-mêmes et nos familles, la bénédiction de Dieu, avec la bénédiction suivante :

Que demeure sur nous la grâce pascale que Dieu nous a offerte aujourd’hui : qu’elle nous protège de l’oubli et du doute.
Amen.
Par la résurrection du Christ, nous sommes déjà nés à la vie nouvelle et nous connaissons une joie que rien ne pourra nous ravir pas même la mort.
Amen.
Maintenant que sont finis les jours de la Passion, marchons à la suite du Ressuscité pour connaître avec lui la joie parfaite en son Royaume.
Amen.

 Pour terminer, on pourra reprendre l’Alléluia ou un chant de louange pascale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *