Jeudi Saint

Classé dans : Non classé | 0

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (13, 1-15)

Avant la fête de la Pâque, sachant que l’heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout.
Au cours du repas, alors que le diable a déjà mis dans le cœur de Judas, fils de Simon l’Iscariote, l’intention de le livrer, Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains, qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu, se lève de table, dépose son vêtement, et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin. Alors il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture. Il arrive donc à Simon-Pierre, qui lui dit : « C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? » Jésus lui répondit : « Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard tu comprendras. » Pierre lui dit : « Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi. » Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! » Jésus lui dit : « Quand on vient de prendre un bain, on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds : on est pur tout entier. Vous-mêmes, vous êtes purs, mais non pas tous. » Il savait bien qui allait le livrer ; et c’est pourquoi il disait : « Vous n’êtes pas tous purs. »
Quand il leur eut lavé les pieds, il reprit son vêtement, se remit à table et leur dit : « Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ? Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”, et vous avez raison, car vraiment je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. »

                                                                       *****

En cette période de confinement, nous vivons la Semaine Sainte de façon inédite. Unis dans un lien spirituel et fraternel, nous vous proposons de participer ensemble chacun chez soi à ces temps de prière, mais aussi en communion avec tous nos frères et sœurs touchés de près ou de loin par cette pandémie.

Le jeudi Saint
, célébration de la Cène où, dans notre paroisse, devait participer plus spécialement la vingtaine d’enfants qui se prépare à la première de leur communion. La célébration de la Cène, l’institution de l’Eucharistie est un élément essentiel de la foi des chrétiens. Le Christ se donne à nous sous la forme du pain et du vin. Au moment où il essuie les pieds de ses disciples, avant le repas, Jésus sait que l’heure de son passage est venue. Lui qui a aimé les siens qui étaient dans le monde, livre là une parole d’amour : son geste dit qu’il les aime jusqu’au bout. Le sens du service, c’est de dire l’amour qui a vaincu la mort. En lavant les pieds de ses disciples, il nous donne à vivre un geste habité par la résurrection et par ce geste, il nous donne cette mission : si moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns les autres. C’est dans ce sens que le lavement des pieds fonde l’Eglise qui se définit, comme souvent notre Pape le rappelle, comme le service de l’humanité.

Nous vous invitons à poursuivre ce lien fraternel et spirituel de la prière :

O Seigneur Jésus, toi qui, au cœur de ta passion, a voulu rassembler les tiens pour leur partager le don de ta vie, nous sommes nous aussi rassemblés par l’Esprit et nous te prions.
Toi qui t’es rendu volontairement vulnérable, nous te confions tous ceux qui souffrent, qui sont dans l’angoisse, le dénuement, ou qui vivent de conditions de vie extrêmement inconfortables. Seigneur, manifeste-leur ta Présence, viens les soutenir dans la lutte contre la maladie et apaiser leurs souffrances et leurs angoisses. Donne-leur de pouvoir expérimenter la puissance de ta paix à l’intérieur.
Seigneur, nous te confions tous les soignants, tous les personnels de santé (aides-soignants, ambulanciers, policiers, militaires…), tous ceux qui donnent de leurs forces au sein des associations et auprès des plus fragiles pour permettre à la vie de continuer au sein de cette période de pandémie
Seigneur, nous te demandons ta protection pour tous les travailleurs de chaque jour, agriculteurs, commerçants, artisans, entrepreneurs, qui continuent à œuvrer pour le bien commun. Accompagne-les, donne leur courage et force face aux craintes qui les habitent. Que ton Esprit d’amour descende et se répande, nous te le demandons à Toi qui as donné ta vie pour tous les hommes.  Amen !

Nous pouvons poursuivre en le chantant https://youtu.be/pHFNsLKxZnI: comment, à notre tour, servir par amour comme LUI.

Comme lui, savoir dresser la table,
Comme lui, nouer le tablier,
Se lever chaque jour
Et servir par amour
Comme lui

Offrir le pain de sa Parole
Aux gens qui ont faim de bonheur.
Être pour eux des signes du Royaume
Au milieu de notre monde.

Offrir le pain de sa présence
Aux gens qui ont faim d’être aimés.
Être pour eux des signes d’espérance
Au milieu de notre monde.

Offrir le pain de sa promesse
Aux gens qui ont faim d’avenir.
Être pour eux des signes de tendresse
Au milieu de notre monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *